Bilan

Le ministère de Yanis Varoufakis en dix dates

Yanis Varoufakis a démissionné au lendemain du "non" des Grecs au plan de sauvetage de l'Eurogroupe. Retour en dix dates sur ses moins de six mois à la tête des finances grecques au sein de l'équipe gouvernementale d'Alexis Tsipras.
  • Yanis Varoufakis sera resté moins de six mois à la tête du ministère des finances grec. Retour sur un semestre de négociations et de provocations.

    Crédits: Image: Louisa Gouliamaki/AFP
  • 27 janvier 2015: Yanis Varoufakis, économiste et universitaire, ancien conseiller du Premier ministre socialiste Georges Papandréou, est nommé ministre des finances par Alexis Tsipras.

    Crédits: Image: Louisa Gouliamaki/AFP
  • 28 janvier 2015: hasard du calendrier, le dernier livre de Yanis Varoufakis, Europe after the Minotaur, publié à la mi-janvier, arrive dans la plupart des librairies au lendemain de son entrée au gouvernement. Il y analyse la situation grecque face aux mutations de l'économie mondialisée.

    Crédits: Image: Louisa Gouliamaki/AFP
  • 29 janvier 2015: dès le premier conseil des ministres du nouveau gouvernement Tsipras, Yanis Varoufakis détonne en arrivant au guidon d'une moto à grosse cylindrée et en t-shirt et bottes de cuir, ce qui suscite immédiatement des réactions contrastées dans l'opinion grecque, habituée à davantage de formalisme.

    Crédits: Image: Aris Messinis/AFP
  • 16 mars 2015: la polémique du doigt d'honneur, ou VarouFUCKis. Invité sur un plateau télé allemand, Yanis Varoufakis est invité à s'expliquer sur un doigt d'honneur adressé à l'Allemagne lors d'une conférence à Zagreb en 2013. Le ministre grec affirme dans un premier temps que les images sont falsifiées. Mais la chaîne ARD prouve quelques jours plus tard qu'elles sont authentiques. Malaise à Athènes en pleines négociations.

    Crédits: Image: Youtube
  • 27 avril 2015: après plusieurs réunions désastreuses avec les autres ministres européens des finances et des provocations gênantes pour la Grèce, Alexis Tsipras décide de débarquer Yanis Varoufakis (ici avec le Suisse Jacques de Watteville) de son poste de coordinateur des négociations avec l'Eurogroupe et de le remplacer par Euclide Tsakalotos.

    Crédits: Image: Louisa Gouliamaki/AFP
  • 24 mai 2015: dans un billet posté sur son blog, Yanis Varoufakis revient sur son "débarquement" du poste de coordinateur des négociations en avril et remet en cause la version donnée par les médias qui accusent son caractère et ses propos provocateurs. Mais il ne donne pas de version personnelle, expliquant que les débats de ces réunions sont confidentiels.

    Crédits: Image: Andreas Solaro/AFP
  • 9 avril 2015: au cours d'une discussion avec le Prix Nobel Joseph Stiglitz, Yanis Varoufakis annonce coup sur coup que le processus des privatisations va être repris puis que l'Etat grec n'a pas la possibilité de développer ses propriétés foncières et immobilières.

    Crédits: Image: Aris Messinis/AFP
  • 7 juin 2015: dans un post publié sur son blog, Yanis Varoufakis établit un parallèle entre la situation de l'Allemagne après 1945 et celle de la Grèce en 2015. Il réclame pour son pays le droit à un traitement similaire avec un effacement partiel sinon total de la dette. Après les déclarations de plusieurs dirigeants grecs sur l'attitude de l'Allemagne nazie entre 1941 et 1945 en Grèce, ce post de blog ravive les tensions entre Berlin et Athènes.

    Crédits: Image: Aris Messinis/AFP
  • 2 juillet 2015: à l'instar d'autres membres du gouvernement Tsipras, Yanis Varoufakis annonce qu'il démissionnera de son poste en cas de Oui au référendum du 5 juillet, alors qu'il a clairement pris position en faveur du Non.

    Crédits: Image: Andreas Solaro/AFP
  • 6 juillet 2015: au lendemain du vote négatif des Grecs lors du référendum sur le plan de sauvetage, Yanis Varoufakis annonce via Twitter sa démission. Des tensions avec les partenaires européens seraient à l'origine de son départ, accepté par Alexis Tsipras pour faciliter l'obtention d'un accord.

    Crédits: Image: Gérard Julien/AFP

Finalement, il sera resté moins de six mois à la tête du ministère des finances grec: du 27 janvier au 6 juillet, Yanis Varoufakis aura tout de même eu le temps de marquer de son empreinte son pays et même l'ensemble de la zone euro et des marchés. Son intransigeance, son langage brut de décoffrage et ses déclarations provocantes, notamment à l'égard de l'Allemagne, auront fait de lui la star du gouvernement grec, à l'égal du Premier ministre Alexis Tsipras. Jusqu'à sa démission le 6 juillet, au lendemain du Non au référendum.

Celui qui se qualifie lui-même de «marxiste libertaire» (ou alternativement de «marxiste erratique») a réussi à se mettre à dos l'ensemble de ses homologues européens, mais aussi de cliver les médias. Ainsi, à la mi-février, suite à un round de discussions entre la Grèce et les membres de l'Eurogroup, le Times l'accuse de négocier comme «un pigeon joue aux échecs». Manque de respect? Alignement sur le vocabulaire habituel du ministre qui n'hésite pas, à peine investi, à déclarer que «les officiels allemands ont toujours aboyé plus fort qu'ils ne mordent».

Dès aujourd'hui, Michel Sapin, Wolfgang Schäuble, Pier Carlo Padoan ou encore Jeroen Dijsselbloem n'auront plus à faire face à cet ancien conseiller économique de Georges Papandreou (entre 2004 et 2006). Et le flou règne en ce qui concerne la personne appelée à lui succéder. Alexis Tsipras pourrait être tenté de placer à ce poste Nadia Valavani, qui deviendrait de fait la seule femme ministre de plein exercice de son gouvernement, tout en conservant une spécialiste à ce poste. Car si Nadia Valavani est, depuis le 27 janvier, l'adjointe de Yanis Varoufakis, elle est, comme lui, économiste de formation et de profession.

 

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."