Bilan

Le marché hypothécaire suisse a connu des taux bas record

Les taux sur le marché hypothécaire suisse ont continué à chuter quatrième trimestre 2014, dépassant des niveaux records.

Cette nouvelle mouture du baromètre des hypothèques note que la tendance baissière s'est poursuivie lors du dernier trimestre 2014. Les taux fixes ont même atteint un plus bas historique.

Crédits: Keystone

Les taux sur le marché hypothécaire suisse ont continué à chuter quatrième trimestre 2014, dépassant des niveaux records. Lors de cette période, il était possible, moyennant une bonne négociation, d'atteindre des taux de 1,2% pour des échéances à 10 ans, selon des chiffres publiés mardi par le comparateur en ligne Comparis.

Cette nouvelle mouture du baromètre des hypothèques note que la tendance baissière s'est poursuivie lors du dernier trimestre 2014. Les taux fixes ont même atteint un plus bas historique.

L'introduction de taux négatifs par la Banque nationale suisse (BNS) a fortement contribué à cette situation. "Cela se répercute de façon positive sur les conditions hypothécaires ", déclare Marc Parmentier, expert bancaire chez comparis.ch.

Les hypothèques à taux fixe sur dix ans sont passées de 2,7% en janvier à 1,8% en fin d'année. Les taux fixe à cinq ans ont terminé 2014 à 1,3%, contre 1,8% en début d'année. Il se situent désormais au niveau des hypothèques à taux fixes sur un an.

Du côté de la demande, les échéances à long terme restent les plus recherchées sur le marché des hypothèques à taux fixe. Elles représentaient 85% du total en fin d'année, en hausse de 22 points de pourcentage depuis janvier.

"Le marché hypothécaire suisse a été marqué, au cours de l'année qui vient de s'écouler, par des discussions politiques au sujet de critères d'attribution plus stricts", constate Comparis. Malgré cela, le ralentissement attendu n'a pas eu lieu et les acquéreurs immobiliers ont profité d'un climat favorable en Suisse.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."