Bilan

Le marché des produits bio en Chine a le vent en poupe

La crainte de scandales alimentaires, des moyens financiers plus importants et une conscience environnementale accrue rendent la classe moyenne chinoise de plus en plus friande de produits bio.

La demande pour de la nourriture organique domestique grandit en Chine. 

Crédits: Dr

Si l’engouement des Occidentaux pour les produits bio n’est plus un secret pour personne, les Chinois ne sont pas non plus insensibles à leurs vertus. L’inquiétude croissante au sujet de la sécurité alimentaire, une plus grande conscience environnementale et l’amélioration des modes de vie malgré des prix encore élevés ont engendré une forte poussée de la demande pour de la nourriture organique domestique, constate Alain Graf, directeur du Swiss Business Hub en Chine.

“Chaque Chinois ne dépense qu’un dollar par année en nourriture organique, à la traîne des Occidentaux qui dépensent plus. Mais cela signifie un volume de marché énorme, car les consommateurs de nourriture organique se trouvent surtout dans la classe moyenne, et celle-ci représente environ 300 millions de personnes en Chine. C’est beaucoup plus que celle des pays occidentaux et elle est toujours en train de croître”, précise notre interlocuteur.

Le boom du secteur des produits bio n’est que le reflet d’un mouvement plus vaste en Chine, au cours des dernières années, vers une plus grande conscience environnementale.

En effet, dans son programme d’investissement de 570 milliards de dollars, lancé suite à la crise financière mondiale afin d’éviter un ralentissement économique, le gouvernement chinois a dépensé environ 5% directement dans l’industrie environnementale, observe le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), dans un rapport publié en 2013 et intitulé “China’s green long march”.

Quant au secteur bio, «la Chine caracole en deuxième place des pays producteurs de bio derrière l’Australie (12,3 millions d’hectares), avec une surface totale de 2,3 millions d’hectares réservés à l’agriculture biologique», note de son côté Olivier Verot, fondateur de l’agence Marketing Digital à Shanghai.

Contrôle de la pollution 

Face à une croissance tellement rapide de la demande pour les produits bio, la Chine doit aussi relever certains défis. En premier lieu, la mise en place d’une certification rigoureuse des produits pour combattre la fraude. “Il est obligatoire de respecter la réglementation stricte concernant la certification de la nourriture bio avant d’entrer dans ce marché”, relève Alain Graf, en précisant que l'administration générale chinoise pour la surveillance de la qualité, l'inspection et la quarantaine (AQSIQ) a annoncé fin 2013 de nouvelles mesures administratives pour la certification des produits bio, entrées en vigueur le 1er avril 2014.

Autre défi: le contrôle de la pollution pour les écosystèmes et l’environnement agriculturel dans les provinces hautement industrialisées, ainsi que dans les zones entourant les métropoles: “La situation est encore pire dans les petites fermes organiques, avec la menace de pollution des champs des fermes avoisinantes. Néanmoins, ces problèmes représentent aussi une opportunité pour des produits suisses sûrs et de qualité”, remarque notre interlocuteur.

Avec ses 591 millions d’internautes, la Chine représente aussi le plus vaste marché en ligne du monde, avec des ventes en ligne qui ont atteint 210,4 milliards de dollars en 2012, soit un bond de 64,7% par rapport à 2011, relève encore Sopexa. “Une tendance qui a propulsé les ventes de nourriture organique ces dernières années et dont les sociétés suisses pourraient profiter, soit via des sites d’e-commerce importants comme Tmall et Taobao (exploité en Chine par le groupe Alibaba, ndlr) et Jingdong (anciennement connu sous le nom de 360Buy et côté sur le Nasdaq, ndlr), soit de manière indépendante”, analyse Alain Graf. 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."