Bilan

Le KOF réduit légèrement ses prévisions de croissance 2016

Le centre de recherches conjoncturelles KOF a réduit mercredi ses prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB) pour la Suisse à 1,0%, contre 1,1% annoncé en décembre.

Pour 2017, l'institut a confirmé ses perspectives de croissance à 2%.

Crédits: Keystone

Le centre de recherches conjoncturelles KOF a réduit mercredi ses prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB) pour la Suisse à 1,0%, contre 1,1% annoncé en décembre. Pour 2017, l'institut a confirmé ses perspectives de croissance à 2%, indique un communiqué.

Selon les prévisions conjoncturelles du printemps de l'institut de l'EPFZ, le taux de chômage s'accroîtra légèrement cette année pour atteindre 3,5%, tandis que les prix poursuivront leur baisse.

"Au cours des derniers mois, les informations économiques et politiques négatives se sont accumulées, ce qui a affecté le climat des affaires et les perspectives. S'y sont ajoutés l'affaiblissement de l'économie chinoise et un nouveau recul des prix des matières premières", explique le KOF.

Le lent redressement de la conjoncture européenne favorisera un accroissement progressif de la dynamique à l'exportation durant le second semestre de cette année. Les exportations progresseront de 2,1% cette année et de 2,9% en 2017, anticipe le centre de recherche.

Les importations quant à elles devraient augmenter en 2016 dans leur ensemble à 3,4% et diminuer légèrement en 2017 à 2,8%.

Le KOF estime aussi que les prix continueront de baisser, non seulement pour les marchandises importées, mais aussi pour celles provenant du marché intérieur, quoique dans une moindre mesure. Le niveau des prix poursuivra sa baisse en 2016 à -0,7%, mais devrait croître de 0,1% en 2017.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."