Bilan

Le KOF abaisse ses estimations de croissance pour 2017

Le KOF a revu à la baisse ses prévisions 2017 de croissance du PIB pour la Suisse, à +1,5% contre +1,6% précédemment.

La force du franc continuera de peser sur les marges des entreprises suisses. 

Crédits: Keystone

Le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'EPFZ a revu à la baisse ses prévisions 2017 de croissance du produit intérieur brut (PIB) pour la Suisse, à +1,5% contre +1,6% précédemment. La Suisse demeure néanmoins "en très bonne condition", indique l'institution mercredi. Pour 2018, le KOF s'attend toujours à une progression du PIB de 1,9%.

La paire EUR/CHF devrait se négocier dans une moyenne de 1,07. L'ancienne estimation se situait dans une fourchette comprise entre 1,06 et 1,08 EUR/CHF, selon le communiqué.

La force du franc continuera de peser sur les marges des entreprises suisses. Malgré tout, le centre zurichois maintient ses prévisions de chômage à 3,3%, aussi bien pour 2017 que pour 2018.

La demande de produits et de services helvétiques devraient connaître une évolution favorable cette année, avec une hausse de 2% anticipée. La reprise économique en Europe et la stabilisation dans les pays émergents devrait soutenir cette tendance. Les Etats-Unis semblent avoir retrouvé de la vigueur.

Les investissements dans la construction devraient reprendre (+1,1%) en Suisse, après la stagnation de l'an dernier. La croissance de la production devrait reste stable par rapport à 2016, à +1,3%.

Le commerce extérieur suisse sera une nouvelle fois dopé par les exportations de produits pharmaceutiques, prophétise le KOF. Les importations sont également susceptibles de se développer dans le sillage des ventes à l'étranger.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."