Bilan

Le Groupe H surfe sur la vague du développement durable

Meyrin va accueillir la première tour Minergie A de Suisse. Un succès de plus pour l’un des plus grands bureaux d’architecte du pays qui vient de recevoir une nouvelle distinction en Allemagne.
La tour de 104 logements sera autonome en termes énergétiques. Crédits: Dr

Hervé Dessimoz, le patron du Groupe H, a reçu le 7 octobre à Munich un des prestigieux «Iconic Awards» pour la réalisation du fameux Refuge du Goûter, construit à 3835 mètres d’altitude, sur une voie d’ascension du Mont-Blanc.

Inauguré l’an dernier, ce refuge peut accueillir jusqu’à 120 personnes et se veut un modèle en termes de gestion des ressources et des énergies. Il vise une autonomie maximale. Un véritable défi technologique dans un milieu extrême qui lui avait permis de décrocher déjà le prix genevois du développement durable et un prix décerné par la Chambre de commerce franco-suisse.

«Ce refuge prouve que l’on peut réaliser un bâtiment énergétiquement autonome également en plaine», avait-il déclaré à Palexpo l’automne dernier, lors de la remise d’un prix à son bureau par la Chambre de commerce et d’industrie de Genève.

Cet architecte engagé vient de décrocher le 24 septembre la première autorisation de construire du futur écoquartier «Les Vergers» à Meyrin pour la première tour de Suisse dotée du label Minergie A. Pour obtenir ce nouveau standard, une construction doit parvenir à être autonome en termes énergétiques, avec le recours à des panneaux photovoltaïques.

La tour C2 comprendra 104 logements répartis sur douze niveaux. Comme la surface en toiture n’y suffirait pas, il a été décidé que des panneaux photovoltaïques seraient intégrés dans les parapets des balcons, représentant une surface d’environ 360 m2. Ce chantier va s’ouvrir en mars 2014.

Il s’inscrit parfaitement dans la stratégie de sortie du nucléaire annoncée par la conseillère fédérale Doris Leuthard, ainsi que dans la directive 2010/31 de l’Union européenne qui impose aux Etats membres l’introduction d’ici à 2020 de prescriptions en vue d’une consommation d’énergie «proche de zéro» pour les nouveaux bâtiments.

Dans la même logique, la société Concordo a entamé la construction du Skylab à Plan-les-Ouates (GE), un bâtiment de près de 24 500 m2, dont 18 500 m2 de surfaces locatives artisanales et industrielles. Ce complexe géant vise à la fois la certification Minergie et la certification BREEAM.

Inconnue en Suisse, BREEAM est la méthode d’évaluation environnementale la plus utilisée de la planète depuis sa création en 1990.

«Cette démarche prend non seulement en compte la consommation énergétique du futur bâtiment mais aussi les émissions de CO2 et d’autres aspects de l’empreinte environnementale, tels que l’utilisation de l’eau ou des ressources naturelles. Elle complète la certification Minergie», nous indique-t-on chez Concordo.

Fruit d’une sorte de partenariat public privé, Skylab abritera également une crèche, une caserne de pompiers et un vaste parking en sous-sol.

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin 2019.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."