Bilan

Le G20 ne veut pas de compétitivité par les taux de changes

Les taux de changes ne doivent pas servir à doper la compétitivité des Etats, déclarent les pays riches et émergents du G20 dans un projet de communiqué.
La politique monétaire doit «continuer à soutenir la reprise économique», estiment les pays du G20



Les ministres des Finances et banquiers centraux du G20, réunis depuis la veille à Moscou, mettent aussi l'accent sur des «stratégies crédibles de moyen terme» pour réduire leurs déficits, sans plus faire référence à des objectifs chiffrés et à des échéances précises, encore selon ce texte quasiment définitif.



Et le G20 est «déterminé» à prendre des «mesures» et «les actions collectives nécessaires» pour faire face aux failles du système fiscal international qui permettent aux multinationales d'échapper à l'impôt, selon le projet de communiqué.



Les ministres «attendent le plan d'action global que l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)» présentera en juillet.
François-Xavier Lanfray

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."