Bilan

Le fondateur passe définitivement la main

Le créateur du géant suédois du meuble et multimilliardaire Ingvar Kamprad a passé la main à ses trois fils, selon un dirigeant du groupe cité lundi par le quotidien suédois «Expressen».
Le magazine «Bilan» estimait en juin qu'Ingvar Kamprad était, 69 ans après avoir fondé Ikea dans la petite ville suédoise d'Älmhult, l'homme le plus riche d'Europe.

Sa fortune estimée s'élève à 37,5 milliards de dollars en incluant des actifs détenus dans la fondation familiale.



«Ingvar ne sera plus là pour livrer son point de vue, donner des conseils, du soutien», a affirmé à «Expressen» Göran Grosskopf, le président d'Ingka Holding, la société néerlandaise qui chapeaute l'ensemble du groupe.

L'annonce avait d'abord été faite, selon le journal, dans le magazine interne du groupe par un entretien avec ces trois fils, Peter, Jonas et Mathias Kamprad.

Culte du secret

Le secret entoure l'organigramme exact d'Ikea. Les fils ont donné l'impression d'aimer encore moins que leur père la publicité, refusant tout contact avec la presse pendant des années. En juin, les spéculations sur la retraite prochaine du patriarche s'étaient faites plus précises, et un porte-parole avait détaillé au quotidien économique suédois «Dagens Industri» leurs responsabilités respectives.



Peter (48 ans) était décrit par le journal comme un gestionnaire, à la tête du conglomérat Ikano, société luxembourgeoise qui gère les actifs de la famille.

Jonas (46 ans), administrateur d'Ingka Holding, était donné comme le responsable du design et du développement des produits.

Enfin, le journal dépeint Mathias (43 ans) comme un «homme d'affaires», qui se concentre sur Ikea Holding. Cette société détient le concept et la marque Ikea, et les loue à des franchisés.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."