Bilan

Le FMI s'alarme de "l'incertitude" pour l'économie chinoise

Les tensions commerciales entre Pékin et Washington risquent de générer une "incertitude" aux conséquences potentiellement graves pour l'économie chinoise, a estimé le FMI.

Le FMI a néanmoins maintenu inchangées ses prévisions de croissance du PIB de la Chine en 2018, à 6,6%. Pékin vise un taux de 6,5%.

Crédits: reuters

Les tensions commerciales entre Pékin et Washington risquent de générer une "incertitude" aux conséquences potentiellement graves pour l'économie chinoise, a estimé mercredi à Pékin un haut responsable du Fonds monétaire international (FMI).

Les Etats-Unis ont dévoilé mardi qu'ils préparaient toujours des mesures punitives contre la Chine, en dépit d'une trêve annoncée il y a 10 jours. Ils envisagent d'imposer des droits de douane prohibitifs sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises.

L'annonce de la Maison Blanche a aussitôt été dénoncée par le ministère chinois du Commerce. Selon lui, la position américaine est contraire au consensus auquel les deux pays sont parvenus le 19 mai à Washington, à l'issue d'âpres négociations.

"Il est important que les deux parties essaient de collaborer afin d'entamer une désescalade et d'éviter les tensions", a souligné Alfred Schipke, représentant permanent du FMI en Chine. "Ces tensions commerciales ne sont bonnes pour personne".

Interrogé sur les conséquences potentielles des tensions actuelles sur l'économie chinoise, il a évoqué "deux dimensions".

"L'une, bien sûr, c'est l'impact direct que peuvent avoir les droits de douane", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse organisée à l'issue de la visite en Chine d'une délégation du FMI.

"Mais (la conséquence) qui pourrait être la plus importante, je pense, c'est l'incertitude. Quel impact aura l'incertitude sur la confiance, sur la consommation (des ménages), sur la confiance dans l'investissement, sur les marchés financiers? Il y a toujours le risque que les répercussions finales puissent être bien plus grandes" que prévu, s'est-il alarmé.

Le FMI a néanmoins maintenu inchangées ses prévisions de croissance du PIB de la Chine en 2018, à 6,6%. Pékin vise un taux de 6,5%.

"Notre principal message, c'est que l'économie chinoise fonctionne bien et que les réformes enregistrent des progrès importants", a estimé James Daniel, le chef de la délégation du FMI qui vient d'achever sa visite en Chine.

Il a cependant mis en garde Pékin contre une trop grande croissance du crédit. "Il n'y a pas eu de désendettement dans l'économie réelle (...) même si le taux de croissance de la dette a ralenti de façon significative", a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le FMI recommande à la Chine "d'accélérer son ouverture sur le reste du monde". "L'environnement en matière de commerce et d'investissement reste relativement restrictif", a noté la délégation du FMI.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."