Bilan

Le FMI approuve le versement à Chypre d'une avant-dernière tranche d'aide

Le Fonds monétaire international a approuvé mercredi le déboursement de 126,4 millions d'euros à Chypre, après la neuvième et avant-dernière évaluation par la troïka des bailleurs de fonds de l'économie de la république de Chypre.

Chypre, au bord de la faillite, avait dû faire appel à la troïka des bailleurs de fonds (FMI, Commission européenne, Banque centrale européenne) en mars 2013. L'île avait bénéficié d'un prêt de 10 milliards d'euros en échange d'une série de mesures d'austérité draconiennes et d'une restructuration du système bancaire, alors extrêmement exposé à la dette grecque.

Crédits: Reuters

Le Fonds monétaire international a approuvé mercredi le déboursement de 126,4 millions d'euros à Chypre, après la neuvième et avant-dernière évaluation par la troïka des bailleurs de fonds de l'économie de la république de Chypre.

"A la suite de cette évaluation, environ 126,3 millions d'euros seront disponibles pour être déboursés, portant à près d'un milliard d'euros le total des fonds déboursés en vertu du plan" de sauvetage par le FMI, affirme le Fonds dans un communiqué.

Chypre, au bord de la faillite, avait dû faire appel à la troïka des bailleurs de fonds (FMI, Commission européenne, Banque centrale européenne) en mars 2013. L'île avait bénéficié d'un prêt de 10 milliards d'euros en échange d'une série de mesures d'austérité draconiennes et d'une restructuration du système bancaire, alors extrêmement exposé à la dette grecque.

Au total, le FMI devait verser environ 1 milliard d'euros à Chypre sur trois ans alors que ses partenaires européens déboursaient 9 milliards d'euros de prêts sur la même période.

"Une dernière évaluation doit encore être effectuée", ajoute le FMI.

"Les résultats macro-économiques obtenus dans le cadre du progamme soutenu par le FMI ont été favorables", souligne Mitsuhiro Furusawa, Directeur général adjoint du FMI.

"Les résultats économiques et budgétaires sont meilleurs que prévu, les prêts non performants se sont stabilisés et les liquidités des banques ont continué de progresser", a-t-il ajouté.

Le FMI souhaite également voir l'accélération des réformes pour soutenir la croissance, notamment avec "un programme global de privatisation et des actions concrètes pour améliorer le climat des affaires, sans s'appuyer sur des avantages fiscaux".

Le ministre chypriote des Finances, Harris Georgiades, a assuré lundi devant une commission parlementaire européenne que son pays sortirait du plan de sauvetage au printemps comme prévu.

"Nous avons fait un long chemin, nous avons une deuxième chance et nous sommes déterminés à en en tirer le meilleur parti", a-t-il promis.

Selon des prévisions de l'Université de Chypre, l'économie de ce membre de la zone euro devrait connaître une croissance de 2,7% en 2016. Le gouvernement avait tablé sur une croissance de 1,5% en 2015.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."