Bilan

Le Credit Suisse cède des activités de banque privée

Le Credit Suisse cède ses activités de banque privée en Allemagne au groupe bancaire néerlandais ABN Amro.
Le Credit Suisse.
Le Credit Suisse vend ses activités de banque privée en Allemagne à la Bethmann Bank, une entité appartenant au groupe bancaire néerlandais ABN Amro. La transaction, dont le montant n'est pas dévoilé, doit être finalisée dans le courant de l'an prochain.

L'opération s'inscrit dans le cadre de la procédure d'évaluation, annoncé en septembre dernier, des activités de banque privée du numéro deux bancaire helvétique en Europe de l'Ouest. Elle comprend les gestionnaires de fortune indépendants enregistrés en Allemagne, a indiqué le Credit Suisse jeudi dans son communiqué.

Les activités de gestion d'actifs, de gestion d'actifs immobiliers et de banque d'affaires gérées depuis Francfort-sur-le-Main ne sont pas touchées par la restructuration.

Les plus riches dans le collimateur

Le Credit Suisse entend désormais cibler à l'étranger les clients les plus riches. Une stratégie qui implique l'abandon de la clientèle affichant des moyens plus limités. La banque estime que la prise en charge des affaires «offshore» est devenue compliquée et risquée en lien avec le conflit fiscal entre la Suisse et plusieurs pays.

Les actifs dans la gestion de fortune n'entrant pas dans la catégorie sont appelés à être cédés, selon des informations données il y a deux mois. L'évaluation concerne une cinquantaine de pays. En vertu de cette approche, le Credit Suisse n'accepte que les personnes qui disposent d'une fortune d'au moins un million de francs.

Depuis la Suisse ou le Luxembourg

Toutefois, «le Credit Suisse reste impliqué sur le marché allemand de la gestion de fortune», précise le groupe dans son communiqué. Le dauphin d'UBS ajoute que ses clients domiciliés outre-Rhin seront transférés vers d'autres plates-formes de la banque, en Suisse ou au Luxembourg.

La Bethmann Bank est un établissement basé à Francfort. Selon le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, l'entité d'ABN Amro, par ailleurs devenue banque nationalisée par l'Etat néerlandais après la crise financière de 2008-2009, récupère avec les activités reprises au Credit Suisse un portefeuille de 9000 clients privés.

Des économies visées

Les actifs sous gestion en jeu dépassent les 10 milliards d'euros (plus de 12 milliards de francs). Avec cette manne, la Bethmann Bank double pratiquement le nombre de ses clients pour le porter à 20'000 environ, et des actifs sous gestion de 34 milliards d'euros. La transaction comprend les succursales d'Hanovre et Brême, dit la FAZ.

En grandissant, la Bethmann Bank se hisse au troisième rang des acteurs privés de la banque privée en Allemagne. Banque publique pour l'heure, ABN Amro pourrait de son côté être replacée en Bourse dans un délai d'un an au plus tôt.

Lors de la publication de ses résultats du deuxième trimestre 2013, le Credit Suisse avait annoncé que le retrait de certains marchés permettrait déjà d'économiser près de 150 millions de francs d'ici à la fin de l'année.
Myriam Amara

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Globus à la baisse en 2012
Mario Monti ouvrira la grand-messe davosienne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."