Bilan

Le Créa anticipe une faible activité jusqu'en fin d'année

Au troisième trimestre, le baromètre conjoncturel du Créa devrait rester inchangé par rapport au trimestre précédent et ne progresser que de 0,2 point au dernier partiel de l'année.

La faible évolution du baromètre s'explique par la petite forme du commerce extérieur et de la consommation privée. 

Crédits: Keystone

L'activité économique en Suisse ne devrait que faiblement progresser d'ici la fin de l'année, a indiqué jeudi le centre de recherche conjoncturelles Créa. Commerce extérieur et consommation privée n'affichent pas de progression notable.

Au troisième trimestre, le baromètre conjoncturel du Créa devrait rester inchangé par rapport au trimestre précédent à 99,2 points et ne progresser que marginalement à 99,4 points au dernier partiel de l'année. L'indice de l'institut lausannois "tout en remontant depuis fin 2015, reste dans la zone à faible activité jusqu'au 4e trimestre", ont souligné les économistes.

"La situation s'est à nouveau détériorée en juillet, en particulier pour l'entrée et les carnets de commandes", l'industrie ayant quasiment été à l'arrêt pendant l'été, a précisé le Créa.

La faible évolution du baromètre s'explique par la petite forme du commerce extérieur et de la consommation privée. "Le commerce extérieur se trouve sur une tendance ascendante qui s'aplatit cependant depuis quelques mois", selon les économistes. Si les exportations ont enregistré une solide croissance l'été dernier, elles ont surtout été portées par les produits chimiques et pharmaceutiques.

La consommation privée affiche quant à elle une croissance moyenne autour de 1% seulement depuis plusieurs trimestres.

En Romandie, la croissance anticipée n'est que légèrement plus forte que pour l'ensemble de la Suisse. Après 99,5 points au deuxième trimestre, le baromètre devrait monter à 99,6 points au troisième trimestre et à 99,9 points au dernier partiel.

Selon le Créa, "les indices fribourgeois, neuchâtelois, vaudois et valaisan poussent l'indice romand vers le haut, alors que l'indice genevois le tire vers le bas, l'empêchant ainsi de gagner plus de points".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."