Bilan

Le Conseil fédéral demande 20 millions supplémentaires pour les PME

Les PME tournées vers l'exportation nécessitent davantage de soutien à l'innovation. Le Conseil fédéral a demandé mercredi au Parlement de libérer 20 millions de francs supplémentaires.

Le Conseil fédéral a demandé mercredi au Parlement de libérer 20 mio CHF supplémentaires pour soutenir les PME.

Crédits: Keystone

Les petites et moyennes entreprises tournées vers l'exportation nécessitent davantage de soutien à l'innovation. En lien avec la crise du franc fort, le Conseil fédéral a demandé mercredi au Parlement de libérer 20 mio CHF supplémentaires.

L'enveloppe est destinée à l'encouragement de l'innovation par la Commission pour la technologie et l'innovation (CTI). Les moyens additionnels devraient être compensés dans le domaine de la formation et de la recherche.

Depuis le début de ce mois et a priori jusqu'à la fin de l'année, la CTI exempte de leur contribution en espèces les PME exportatrices engagées dans des projets d'innovation. Cette mesure décidée dans le contexte du franc fort rencontre un succès considérable.

Selon le gouvernement, les 110 mio CHF alloués en 2015 à l'encouragement ordinaire des projets risquent de se révéler insuffisants. La rallonge de 20 mio doit permettre d'assurer le financement des projets et stimuler durablement la capacité d'innovation de l'économie.

La contribution en espèces exigée des PME jusqu'à ce mois correspond à 10% de la subvention fédérale au partenaire du projet de recherche. Même avec l'exemption, les entreprises participantes doivent continuer à prendre en charge au minimum 50 % des coûts totaux. L'allègement ne concerne que les entreprises de moins de 250 employés dont au moins la moitié de la production est exportée.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."