Bilan

Le commerce extérieur de la Suisse a poursuivi son recul en août

En Suisse, les exportations accusent un repli de 4,5% sur un an alors que les importations ont plongé de 16,4%.

Après correction des jours ouvrés, toutes les branches exportatrices ont reculé. Le solde de la balance commerciale reste néanmoins positif, à 2,87 milliards de francs.

Crédits: Keystone

Le commerce extérieur suisse a poursuivi son recul en août. Les exportations accusent un repli de 4,5% sur un an en termes nominaux (-2,1% réel) à 14,2 mrd CHF, alors que les importations ont plongé de 16,4% (-7,4% réel) à 11,4 mrd CHF, a indiqué mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD).

Après correction des jours ouvrés, toutes les branches exportatrices ont reculé. Le solde de la balance commerciale reste néanmoins positif, à 2,87 mrd CHF. Le mois d'août ayant compté un jour ouvrable de plus qu'en 2014, le tableau se noircit encore plus après correction: -8,3% (-6,0% réel) pour les exportations et -19,6% (-11,0% réel) pour les importations.

L'industrie chimique et pharmaceutique est celle qui essuie la plus forte contraction de ses exportations en termes de volumes (-432 mio CHF, -10,5%), alors qu'en variation nominale, la lanterne rouge échoit au secteur de la bijouterie et joaillerie (-87 mio CHF), avec une chute de 14,9% (-11,3% corrigé des jours ouvrables). L'industrie des machines et de l'électronique (-79 mio CHF, -7,4%) s'en tire légèrement mieux.

EXPORTATIONS PLOMBÉES PAR LA FRANCE

Hormis l'Amérique latine (+8%) et l'Amérique du Nord (+6%), les exportations se sont dégradées vers tous les continents, note l'AFD. Le recul a été marqué en Afrique (-25%) et en Océanie (-15%), mais c'est celui de la France (-28%) qui a le plus affecté la balance, avec un déficit de 333 mio CHF, plombé par les secteurs de la bijouterie et des produits pharma.

Au niveau des importations tous les groupes principaux ont accusé un revers. La chute la plus importante en termes nominaux est celle des produits énergétiques (-45% à -441 mio CHF), suivie des biens de consommation (-19% à -1,24 mrd CHF), plombés essentiellement par le plongeon des médicaments. Les importations de la bijouterie et joaillerie se sont dégradées d'un tiers.

L'AFD relève tout de même une évolution positive de la demande dans certains secteurs, comme les voilures de tourisme (+19%), ainsi que les machines et appareils pour l'équipement d'immeubles et les véhicules utilitaires routiers (+8%).

La demande helvétique s'est résorbée sur tous les continents. Les importations d'Afrique ont dégringolé de 58%, principalement en raison de l'évaporation des livraisons de pétrole libyen et nigérian, qui totalisent -143 mio CHF. Les importations en provenance d'Asie sont également en repli (-5%), le fléchissement de 28% du Japon ne parvenant pas à être compensées par la modeste progression constatée en Chine (+8%).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."