Bilan

Le commerce extérieur a renoué avec la croissance en 2016

En 2016, les exportations ont crû de 3,8% à 210,7 milliards de francs, un record à mettre au crédit notamment des produits chimiques et pharmaceutiques

Au niveau des importations, la chimie-pharma arrive une nouvelle fois en tête de classement.

Crédits: Keystone

Le commerce extérieur suisse a retrouvé le chemin de la croissance lors de l'année écoulée, poussé notamment par les produits chimiques et pharmaceutiques. En revanche, le secteur des machines et électronique et celui de l'horlogerie, numéro deux et trois de l'export helvétique, n'ont pas "participé à la fête", indique l'Administration fédérale des douanes (AFD) jeudi dans un communiqué. La balance commerciale boucle avec un excédent record de 37,5 mrd CHF.

En 2016, les exportations ont crû de 3,8% en valeur nominale à 210,7 mrd CHF, un plus haut historique à mettre au crédit principalement au renchérissement des produits de l'industrie pharmaceutique, précise l'AFD. Toutefois, exprimée en termes réels, c'est-à-dire corrigée de l'évolution des prix, l'évolution est négative (-0,8%).

De leur côté, les importations ont bondi de 4,1% (réel +1,2%) à 173,2 mrd CHF, mais restent inférieures de 13,7 mrd de leur apogée de 2008. Au regard de l'évolution trimestrielle, elles ont fléchi à partir de juillet, constate l'administration fédérale.

Sur le seul dernier trimestre, les exportations se sont contractées de 0,5% en comparaison annuelle (réel -3,1%) à 53,1 mrd CHF. En évolution trimestrielle, elles sont reparties à la baisse (-1,6%), après avoir progressé au cours des trois dernières périodes. Les importations en revanche ont progressé de 1,2% (réel -1,9%) pour s'établir à 44,2 mrd CHF.

Bond des exportations vers les Etats-Unis

En 2016, les échanges avec l'Union européenne (UE, +4%) ont globalement progressé, même si l'évolution a été contrastée selon les régions. Les exportations vers l'Allemagne (+3 mrd CHF) et la Belgique (+0,6 mrd) affichent une nette progression, alors qu'avec le Royaume-Uni et l'Italie ont décliné.

C'est aux Etats-Unis que l'évolution a été la plus spectaculaire, avec un bond de 4 mrd CHF. En revanche les exportations à destination de l'Asie ont stagné, malgré la bonne tenue constatée au Japon et en Chine (tous deux à +0,9 mrd CHF) alors que celles vers l'Amérique latine accusent un recul de 5%.

Au niveau sectoriel, sept groupes ont vu leurs exportations augmenter en 2016. Avec un bond de 11,4% (+9,7 mrd CHF), les industries chimique et pharmaceutique ont éclipsé les autres secteurs, inscrivant également un niveau record. Le secteur machines et électronique, dont la dernière poussée de croissance remonte à 2011, a une nouvelle fois quasiment stagné (+2 mio CHF), alors que l'horlogerie accuse une baisse d'un dixième (-2,1 mrd CHF).

Au niveau des importations, la chimie-pharma arrive une nouvelle fois en tête de classement (+4,9 mrd), même si en progression relative, elle est coiffée au poteau par le secteur véhicules (+2,2 mrd) qui affiche un bond de 12,9% suite notamment à l'achat de plusieurs avions de ligne, provenant en premier lieu des Etats-Unis, signale l'AFD.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."