Bilan

Le chef étoilé Benoît Violier est décédé

Le chef de l'Hôtel de Ville de Crissier, Benoît Violier, est décédé ce dimanche 31 janvier à son domicile. Selon les premiers éléments recueillis par la police, il s'agirait d'un suicide.

Benoît Violier avait su perpétuer la tradition de haute gastronomie à Crissier, dans la droite ligne de Freddy Girardet et Philippe Rochat.

Crédits: Image: Keystone

La rumeur circulait depuis la fin d'après-midi sur les réseaux sociaux. Et c'est par un communiqué sur son site web officiel que la police cantonale a confirmé le décès du chef Benoît Violier. Âgé de 44 ans, le cuisinier qui dirigeait depuis 2012 le restaurant de L'Hôtel de ville à Crissier a été retrouvé sans vie à son domicile ce dimanche.

Lire aussi: Ce que Benoît Violier m’a appris…

Le porte-parole de la police cantonale vaudoise, Pascal Granado a sobrement confirmé la nouvelle: «Je peux confirmer que M. Benoît Violier est décédé. Il a été retrouvé sans vie à son domicile aujourd’hui». Dans le communiqué, la police accrédite, sans la confirmer avec certitude, la thèse selon laquelle le cuisinier aurait mis fin à ses jours à l'aide d'une arme à feu.

Cuisinier de l'année en 2013

Une instruction judiciaire a été ouverte pour déterminer les causes exactes et les circonstances du décès. Les inspecteurs de la Division criminelle et de l’identité judiciaire de la Police de sûreté seront chargés des investigations.

Le cuisinier français né à Saintes (Charentes-Maritimes) en 1971 avait été formé auprès des plus grands noms de la gastronomie française et parisienne (Joël Robuchon, Lenôtre, Tour d'Argent,...). Présent au sein de l'établissement de Crissier depuis 1996 (alors que le restaurant était dirigé par Freddy Girardet), Benoît Violier avait succédé à son mentor Philippe Rochat au printemps 2012. Voici six mois, ce dernier avait tragiquement disparu suite à un malaise survenu lors d'une sortie à vélo.

Lire aussi: Thierry Stern et Benoît Violier: savoir prendre son temps

Au fil des années, Benoît Violier avait non seulement maintenu la qualité et l'exigence de l'établissement vaudois, mais il avait en plus réussi à se distinguer aux yeux des critiques gastronomiques. Le Gault & Millau (édition Suisse) l'avait notamment honoré du titre de Cuisinier de l'année en 2013.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."