Bilan

Le chef du gouvernement valaisan s'en prend à la BNS

Le président du gouvernement valaisan, Jean-Michel Cina, se dit "consterné et en colère" contre la décision de la Banque nationale suisse (BNS) de ne pas garder le cours plancher du franc.

Le président du Conseil d'Etat valaisan estime par ailleurs que la date de l'abandon du cours plancher était mauvaise. "Le tourisme souffre déjà beaucoup des coûts élevés en Suisse, et l'industrie d'exportation doit maintenant se battre".

Crédits: Keystone

Le président du gouvernement valaisan, Jean-Michel Cina, se dit "consterné et en colère" contre la décision de la Banque nationale suisse (BNS) de ne pas garder le cours plancher du franc face à l'euro. Il s'offusque que la banque centrale n'ait pas fait d'annonce préalable.

Le démocrate-chrétien haut valaisan estime que la crédibilité de la BNS est entamée: "Si un changement a lieu aussi brutalement, alors que l'on dit, 'il faut défendre le cours plancher par tous les moyens", et que le jour suivant l'on fait le contraire, la crédibilité souffre", déclare M. Cina dans une interview publiée dimanche par la "NZZ am Sonntag".

Il est injuste de prétendre maintenant que l'industrie et le tourisme ont eu trois ans pour se préparer à un euro plus faible et que c'est leur faute s'ils ne l'ont pas fait, ajoute-t-il. "Si la Banque nationale suisse dit que le taux plancher est immuable, alors on doit pouvoir lui faire confiance", poursuit-il.

Le président du Conseil d'Etat valaisan estime par ailleurs que la date de l'abandon du cours plancher était mauvaise. "Le tourisme souffre déjà beaucoup des coûts élevés en Suisse, et l'industrie d'exportation doit maintenant se battre". Une hausse du financement de Suisse Tourisme, comme le réclame l'organisation depuis longtemps, est maintenant pleinement justifiée, remarque-t-il.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."