Bilan

Le canton de Vaud rassemble les acteurs du digital

Et si toutes les entités actives dans le digital étaient référencées ? Le canton de Vaud crée la plateforme vaud.digital, pour rassembler laboratoires, start-up, PME et grandes entreprises.

Plus de 300 entités sont déjà présentes sur le réseau vaud.digital. Innovaud espère en compter 200 de plus d’ici la fin de l’année

Crédits: Pixabay

La digitalisation est omniprésente et transforme le fonctionnement des petites, comme des grandes entreprises. Le canton de Vaud veut rassembler ses acteurs dans le domaine du numérique. Il lance pour cela vaud.digital, une plateforme en ligne dont le but est de rendre visible ces entreprises, affirme Patrick Barbey, directeur d’Innovaud. Le lancement officiel a lieu ce jeudi 19 avril, en marge d’un événement de l’EPFL nommé “FORWARD, la digitalisation, c’est mon affaire”. Plus de 300 entités sont déjà présentes sur le réseau. Elles oeuvrent dans divers domaines, de la réalité virtuelle à la cybersécurité. Patrick Barbey espère en compter 200 de plus d’ici la fin de l’année. Pour s’inscrire, il faut répondre à plusieurs critères d’éligibilité, comme être une entité implantée dans le canton de Vaud (le registre du commerce faisant foi) et être actif dans une technologie liée au digital. 

Vitrine 2.0

Sur la plateforme en ligne, deux manières de filtrer les entreprises existent: par industrie ou par technologie. La recherche peut mener à des entités actives dans le domaine de l’immobilier, mais il est aussi possible de trouver les entités qui utilisent la blockchain par exemple. “Nous espérons bien sûr que les entreprises vont mettre à jour leur fiches régulièrement” ajoute Patrick Barbey. Innovaud, gestionnaire de la plateforme, aura le dernier mot sur la création des fiches. Être un créateur de sites web ne suffit pas pour intégrer la plateforme. “Nous préférons nous focaliser sur ceux qui aident véritablement à la transformation digitale” précise le directeur d’Innovaud. 

Une plateforme qui vient à point nommé

Le SPECo* et Innovaud se sont intéressés l’an dernier aux défis des entreprises face à la digitalisation. Parmi les difficultés des entreprises vaudoises: le manque de visibilité. En cartographiant les acteurs de la région, vaud.digital met en avant à la fois les entités individuelles et le canton dans son ensemble. Le lancement de la plateforme est une chose, mais poursuivre le travail en est une autre. “Le vrai défi commence maintenant!” lance Patrick Barbey, avec optimisme.

*Service de la promotion économique et du commerce

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."