Bilan

Le budget des Suisses stagne à 270 francs pour les jouets à Noël

Les ménages suisses prévoient de dépenser 267 francs pour des jouets comme cadeaux de Noël. Le Black Friday a encouragé les consommateurs à faire leurs emplettes un mois avant les fêtes.

La proportion de ceux qui n'ont encore effectué aucun achat deux semaines avant les fêtes a décliné pour la première fois depuis trois ans. 

Crédits: keystone

Les ménages suisses prévoient de dépenser cette année 267 francs pour des jouets comme cadeaux de Noël, soit presque autant que l'année précédente. Les promotions du Black Friday ont encouragé les consommateurs à faire leurs emplettes un mois avant les fêtes.

Environ 14% des personnes interrogées ont bénéficié d'actions promotionnelles, selon un sondage publié jeudi par l'institut GfK. L'an passé, les ménages helvétiques prévoyaient de débourser 270 francs.

Parmi les 506 personnes interrogées entre le 30 novembre et le 5 décembre, 30% d'entre elles prévoient de débourser plus de 200 francs. Importée d'Amérique du Nord, la journée de super soldes du Black Friday a véritablement déferlé cette année sur la Suisse.

Le phénomène a également eu un impact sur les achats de Noël: 14% des ménages ont acheté des jouets à cette occasion, soit 4% de plus que l'année précédente. La Suisse romande se distingue avec 19%, contre seulement 12% en Suisse alémanique.

Près de deux tiers des sondés (63%) optent pour différents canaux et achètent aussi bien en magasin qu'en ligne. Environ un tiers des consommateurs continuent d'acheter uniquement en magasin, tandis que la part de ceux qui procèdent seulement à leurs achats en ligne stagne à 4% depuis trois ans.

Le commerce stationnaire reste important dans les achats de Noël. La part des ventes en ligne pour les jouets demeure inférieure à 10%, précise GfK. La consommation globale en ligne a toutefois poursuivi son ascension en 2017, selon les estimations.

Les achats de jouets ont été planifiés plus longtemps à l'avance que lors des années précédentes. La proportion de ceux qui n'ont encore effectué aucun achat deux semaines avant les fêtes a décliné pour la première fois depuis trois ans. Ils restent cependant 22%, soit plus d'un ménage sur cinq, à opter pour des achats à la dernière minute.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."