Bilan

Le biodiesel romand risque de disparaître

Un producteur vaudois tire la sonnette d’alarme. Si Berne ne prend pas de mesures pour soutenir les acteurs suisses, le recyclage des huiles usagées va s’éteindre. Explications.

L’usine de biocarburant Leman Bio Energie à Etoy.

Crédits: Dr

Président du conseil de Leman Bio Energie, Jean-Pierre Passerat peste: «La Suisse devrait soutenir la production de biocarburant local au lieu de financer son importation.» Sa petite PME, basée à Etoy (VD), produit dans une usine 2,5 millions de litres de biocarburant  de deuxième génération. Ce dernier est obtenu à partir d’huiles végétales usagées (HVU) et non plus à partir de colza de culture.

En effet, la Suisse a interdit, à partir du 1er janvier 2014, l’utilisation de colza pour fabriquer un biocarburant. Leman Bio Energie, en partenariat avec sa société sœur Transvoirie (toutes deux appartiennent au groupe Helvetia Environnement), a développé son propre réseau de collecte d’HVU. Plus de 2000 restaurants en Suisse romande fournissent ainsi leurs HVU à la PME d’Etoy.

A l’heure actuelle, il existe cinq producteurs en Suisse qui, ensemble, commercialisent environ 20 millions de litres de biocarburant issus d’HVU sur un marché national potentiel de 200 millions de litres. Aujourd’hui, les compagnies pétrolières peuvent incorporer 7% de biocarburant dans le diesel, sans rien devoir indiquer aux consommateurs.

Par ailleurs, certains modèles de camion peuvent désormais rouler avec 100% de biocarburant. A ce propos, de nombreux dépôts pétroliers sont désormais en train de s’équiper pour permettre l’incorporation de biocarburant dans le diesel. 

«Nous vendons à perte»

«Nous avons de l’huile domestique à valoriser, principalement en provenance de la restauration, et des producteurs suisses comme Leman Bio Energie ou des compagnies pétrolières prêtes à jouer le jeu. Mais la Confédération ne semble pas avoir compris les enjeux, s’insurge Vincent Chapel, président d’Helvetia Environnement.

A l’heure actuelle, nous vendons notre biocarburant à perte et cela ne pourra pas durer. Certains de nos confrères alémaniques sont en train de fermer boutique. Le problème est que la Fondation pour la protection du climat et la compensation de CO2, baptisée Klik, redistribue environ 125 millions de francs par année (couvrant la période 2013 à 2020) indistinctement aux producteurs locaux et aux importateurs de biocarburant, sans tenir compte du bilan carbone pour fabriquer du biodiesel à partir d’HVU. C’est absurde!» Alors que la Confédération est censée présenter pour fin juin 2016 son plan de transition énergétique, le problème du recyclage des huiles usagées domestiques est symptomatique d’un certain illogisme. 

Rappelons qu’Helvetia Environnement a vu le jour en 2005, principalement dans la collecte des déchets pour les collectivités, les commerces et les industries. Elle est présente sur Genève, Vaud et Fribourg où elle emploie plus de 200 personnes. A la mi-décembre 2015, UBS Clean Energy Infrastructure Switzerland a pris 26,5% du capital du groupe.

L’idée était alors de permettre à Helvetia Environnement de «franchir une nouvelle étape dans le développement du groupe, en particulier pour le développement du pôle valorisation énergétique des déchets (waste to energy)».   

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."