Bilan

Le bénéfice net d'Actelion en hausse

Actelion a poursuivi sa croissance au troisième trimestre 2013.
Sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe biotechnologique bâlois Actelion a enregistré un bénéfice net de 304 millions de francs, une hausse de 13% (17% en monnaies locales) par rapport à la même période de 2012.

Le résultat opérationnel s'est pour sa part hissé de 11% (14% en monnaies locales), à 397 millions, a précisé Actelion jeudi dans un communiqué. Du côté du chiffre d'affaires, l'amélioration est moins nette: 2% ( 4% en monnaies locales) à 1,32 milliard de francs.

Cité dans le communiqué, le patron de l'entreprise Jean-Paul Clozel se dit «très content de cette évolution positive, qui est à mettre sur le compte de la stratégie de valeur ajoutée d'Actelion».

Le Tracleer, médicament phare du groupe destiné au traitement de l'hypertonie artérielle pulmonaire et de l'hypertonie pulmonaire idiopathique, a connu des ventes en rebond de 1% ( 3% en monnaies locales), à 1,14 milliard de francs. C'est moins que ce que prévoyaient les observateurs.

Homologation de l'Opsumit imminente

Pour mémoire, le brevet de cette préparation arrive à échéance en 2017. Son successeur, l'Opsumit, est en cours d'homologation aux Etats-Unis. Washington devrait rendre son verdict d'ici le début de la semaine prochaine, a précisé la société bâloise.

En Europe, une autorisation similaire pourrait être délivrée début 2014. Actelion se prépare activement à la mise sur le marché de ce médicament basé sur la molécule Macitentan.

Les dirigeants du groupe biotechnologique continuent par ailleurs à anticiper le lancement d'ici la fin de l'année en cours du médicament Valchlor aux Etats-Unis. Ce traitement contre les lymphomes cutanés à cellules T (CTCL) de type mycose fongoïde est tombé dans l'escarcelle d'Actelion via le rachat de la société américaine Ceptaris, bouclé à la mi-septembre.

Les prévisions de l'entreprise bâloise pour l'ensemble de l'année demeurent inchangées: Actelion s'attend à réaliser une croissance à deux chiffres (en monnaies locales) de son bénéfice net core. En 2014, les résultats devraient demeurer au niveau de ceux de l'année en cours et en 2015, ils devraient connaître une croissance à un chiffre.

Action en baisse

Suite à la publication de ces résultats, l'action Actelion était en baisse durant les premiers échanges à la Bourse suisse. A 10h40, le titre perdait 3,32% (à 64,05 francs), dans un marché SMI en hausse de 0,42%. La veille, l'action avait atteint son plus haut du jour à 66,40 francs, une valeur plus enregistrée depuis l'automne 2009.

Plusieurs analystes estiment que le chiffre d'affaires du groupe s'inscrit juste en dessous des prévisions, alors que le bénéfice a dépassé les attentes. Actelion «se distingue à nouveau par son frein aux dépenses», a salué Sibylle Bischofgerber, de la Banque cantonale de Zurich. Les conséquences du programme de réduction de coûts peuvent clairement se lire dans les résultats, a renchéri Alistair Campbell, de Berenberg.

Les observateurs s'attendaient certes à des ventes plus élevées du Tracleer. Mais cette déception a pu être compensée par les recettes engendrées par les autres médicaments (Ventavis, Zavesca et Veletri en tête), qui se sont révélées meilleures que prévu.

Reste que les résultats trimestriels ne constituent qu'une «arrière-scène» face à la décision imminente des autorités sanitaires américaines concernant l'Opsumit, commente l'analyste de Jefferies, Peter Welford.
Myriam Amara

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Globus à la baisse en 2012
Mario Monti ouvrira la grand-messe davosienne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."