Bilan

Le baromètre du KOF laisse entrevoir des perspectives favorables

L'indicateur du KOF s'est fixé à 102,7 points en juillet, contre 102,6 points en juin. Il se situe au-dessus de sa moyenne historique depuis février, a indiqué vendredi le KOF.

Globalement, les perspectives d'exportation se sont améliorées pour les entreprises helvétiques, en dépit du regain d'incertitude au niveau international.

Crédits: Keystone

Le baromètre conjoncturel du KOF a légèrement progressé entre juin et juillet, confirmant de bonnes perspectives pour l'économie suisse. L'évolution est survenue malgré le choix des Britanniques de sortir de l'Union européenne (UE) et les risques géopolitiques.

L'indicateur avancé du Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) s'est ainsi fixé à 102,7 points en juillet, contre 102,6 points en juin (révisé en hausse de 0,2 point par ailleurs). Il se situe au-dessus de sa moyenne historique depuis février, a indiqué vendredi le KOF.

Globalement, les perspectives d'exportation se sont améliorées pour les entreprises helvétiques, en dépit du regain d'incertitude au niveau international. Outre la sortie annoncée du Royaume-Uni de l'UE, les risques géopolitiques existent avec la situation tendue en Turquie et la persistance du terrorisme.

De même, les indicateurs du secteur bancaire sont à la hausse, relève le KOF. Les données relatives à l'industrie de transformation modèrent en revanche l'évolution générale, même si le secteur porte un jugement moins négatif que précédemment sur sa position concurrentielle, en dépit d'une activité "peu soutenue".

Embauches difficiles

Au-delà, ce facteur, assorti d'une faible utilisation des capacités de production, défavorise les plans d'embauche des entreprises, notent encore les économistes zurichois. Les perspectives se sont notamment dégradées pour l'industrie mécanique, la métallurgie et le secteur électrique.

Par contre, une éclaircie est apparue pour l'industrie alimentaire, celle du papier ainsi que pour les fabricants d'autres produits. En ce qui concerne la consommation intérieure, l'activité de construction et l'hôtellerie, les perspectives sont pratiquement inchangées, précise le KOF dans son commentaire.

Pour mémoire, le baromètre conjoncturel du KOF évoluait à 99 points en juillet de l'an dernier. Il s'est donc refait une belle santé, dans un contexte toujours marqué pour certains par l'impact négatif du franc fort.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."