Bilan

Le baromètre conjoncturel du Créa se redresse début 2016

Le baromètre conjoncturel compilé par l'institut de macroéconomie appliquée de l'Université de Lausanne (Créa) s'est légèrement redressé en début d'année.

Les PME exportatrices semblent moins pessimistes quant à l'évolution des leurs activités au cours de 2016.

Crédits: Keystone

Le baromètre conjoncturel compilé par l'institut de macroéconomie appliquée de l'Université de Lausanne (Créa) s'est légèrement redressé en début d'année, après avoir atteint fin 2015 un plus bas sur trois ans. L'indice romand, même s'il reste supérieur à la moyenne nationale, a par contre quasiment stagné, a indiqué jeudi le Créa.

Après avoir atteint 98,5 points au dernier trimestre 2015, le baromètre conjoncturel s'est repris à 98,8 points au premier trimestre 2016 et devrait continuer à monter à 99,1 points au second, selon un communiqué.

"Si les grandes entreprises résistent mieux à l'environnement économique international et à la force du franc, la reprise se fait attendre pour les PME, même si la tendance à la baisse de leur production a ralenti", ont estimé les économistes de l'institut lausannois.

Selon ces derniers, "les PME exportatrices semblent moins pessimistes quant à l'évolution des leurs activités au cours de 2016".

Face aux difficultés conjoncturelles, la conjoncture suisse "devrait résister" cette année, ont pronostiqués les spécialistes du Créa.

Au niveau romand, le baromètre n'a guère évolué. S'établissant à 99,4 points au dernier partiel 2015 et au premier trimestre 2016, il s'est péniblement hissé à 99,5 points au deuxième trimestre de l'exercice en cours, demeurant "dans la zone à faible activité".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."