Bilan

Le projet fiscal voté en Suisse ?

Deux comité affirment avoir obtenu les 50'000 signatures nécessaires pour que les Suisses votent sur le projet fiscal.

Plusieurs paramètres inquiètent les comités qui ont lancé le référendum. La récolte des signatures va se poursuivre jusqu'à l'échéance, le 17 janvier.

Crédits: Keystone

Le projet fiscal, alliant fiscalité des entreprises et financement de l'AVS, devrait passer devant le peuple. Deux comités ont récolté, selon leurs propres estimations, les 50'000 signatures nécessaires à la tenue d'un référendum.

C'est le comité "Non au marchandage" qui l'a annoncé samedi sur Twitter. Réunissant les Verts, la Jeunesse socialiste, certains syndicats et l'extrême gauche, le principal comité a récolté la plus grande partie des signatures, a expliqué l'un de ses membres Daniel Graf à Keystone-ATS, confirmant l'information.

Dans sa ligne de mire, un dumping fiscal au détriment de la classe moyenne et qui provoque des pertes fiscales dans les cantons. L'alliance de gauche craint aussi qu'une augmentation de l'âge de la retraite des femmes soit toujours d'actualité.

Séparer l'AVS et la fiscalité des entreprises

Le deuxième comité, qui récolte des signatures pour le référendum, rassemble des partisans de l'UDC, ainsi que des Jeunes UDC et PLR. Ils estiment de leur côté que l'AVS et la fiscalité des entreprises n'ont rien à voir entre eux. Et de souligner que le peuple, qui peut vouloir rejeter un volet et accepter l'autre, ne peut pas exprimer clairement sa volonté.

Date de votation: 19 mai au plus tôt

Les comités entendent continuer à récolter des paraphes jusqu'au délai imparti, soit le 17 janvier. Une votation aurait probablement lieu le 19 mai.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."