Bilan

Le président du conseil de la Banque cantonale de Schwyz démissionne

Le président du conseil de banque de la Banque cantonale de Schwyz (SZKB), Kuno Kennel, démissionne avec effet immédiat. Quand bien même blanchi par l'enquête ordonnée par la commission de surveillance du Grand conseil schwytzois concernant son rôle dans le cadre d'une prise de participation dans la société Nova Vorsorge en 2014, M. Kennel renonce à son mandat afin d'éviter toutes discussions futures.

Le canton de Schwytz voit la présidence de sa banque cantonale changer

Crédits: Roland Fischer

Le 7 juin dernier, la commission de surveillance du Grand conseil schwyzois a mandaté la société d'audit et de révision comptable Deloitte afin de mener une enquête détaillée quant à la prise de participation de la SZKB dans le spécialiste de la prévoyance professionnelle Nova Vorsorge, rappelle mardi la Banque cantonale de Schwyz. Plusieurs médias alémaniques avaient mis en lumière l'existence de relations d'affaires entre M. Kennel et le fondateur de Nova Vorsorge et fait part d'un éventuel conflit d'intérêt.

Alors que la société de conseils en matière de prévoyance n'avait pas pu réaliser les revenus escomptés, la SZKB avait dû passer dans ses comptes 2016 un correctif de valeur de 10 millions de francs. Selon l'établissement cantonal, l'entreprise avait toutefois réalisé de solides bénéfices en 2017 et 2018, lesquels s'étaient traduits par le versement de dividendes.

Aucune violation de loi

Selon l'enquête de Deloitte, le président du conseil de banque n'a violé aucune loi, pas plus qu'il n'a enfreint les règles internes de l'établissement. Les investigations de la société d'audit n'ont pas permis de mettre à jour un éventuel conflit d'intérêt. Cité dans le communiqué, M. Kennel s'est dit satisfait de ce résultat, souhaitant avec son retrait permettre à la banque de poursuivre son activité loin de « toute campagne médiatique ».


Selon les dernières informations disponibles, l'établissement détient 49% de Nova Vorsorge. Le Tribunal de district de Schwyz avait rejeté des plaintes civiles et pénales déposées par la Banque cantonale de Schwyz à l'encontre de l'ancien actionnaire majoritaire de la société de conseils en matière de prévoyance. L'établissement estimait que cette dernière n'avait pas présenté son bilan à fin 2014 conformément aux normes comptables.

Un bilan positif

M. Kennel avait été nommé président du conseil de banque de la SZKB en 2012. Sous sa présidence, l'établissement a notamment vu entre le 30 juin 2012 et le 30 juin 2019 son total de bilan bondir de 13 à 19 milliards de francs et ses fonds propres augmenter de 1,3 à 1,9 milliard. Sur la période, les versements au canton ont augmenté de 38,5 à 47,7 millions, note le communiqué.

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Economie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."