Bilan

Le point sur les chiffres qui font l'économie suisse

Malgré son absence de matières premières et de débouché maritime, la Suisse est l’une des économies les plus compétitives au monde. Zoom sur les statistiques qui font état de cette prospérité.

Son activité se concentre essentiellement sur les services.

Crédits: Pixabay

Chimie et pharmacie, la principale industrie exportatrice de Suisse

  • En 2018, les dépenses effectuées pour le système de santé se sont montées à 81.9 milliards de francs. Les soins curatifs ambulatoires et stationnaires ainsi que les soins de long séjour représentent deux tiers de l’ensemble des coûts de santé.
  • Entre 2010 et 2018, les coûts de santé globaux ont augmenté de 3.4% par an.
  • En 2019, le marché du médicament a atteint un volume de 6.136 milliards de francs aux prix de fabrique.
  • Sur un montant de 100 francs pour un médicament, 68 vont au fabricant, 32 aux distributeurs, médecins, pharmaciens, ainsi qu’à la Confédération par le biais de la TVA.
  • Pour chaque franc de chiffre d’affaires réalisé en Suisse, les membres d’Interpharma réinvestissent près du double dans la recherche et le développement en Suisse: environ 7 milliards de francs.
  • Avec des exportations d’une valeur de 97.6 milliards de francs et une part de près de 41% de l’ensemble des exportations, l’industrie pharmaceutique est la principale branche exportatrice de Suisse.
  • Aujourd'hui, le secteur emploie directement 70.000 personnes sur le territoire et plus de 338.000 à l'étranger.
  • En tant que PME, les pharmacies emploient au total 22.266 personnes.
  • 314.010 clients sont servis chaque jour dans les pharmacies.
  • Le nombre de pharmacies ne cesse de diminuer par rapport à la population croissante: en 2018, on ne comptait plus que 21,1 pharmacies pour 100.000 habitants alors que la moyenne européenne se situe autour de 31,0.

Commerce de détail, la fin d'un duopole helvétique?

  • En Suisse, le commerce de détail est dominé par deux grands acteurs.
  • Migros (chiffre d’affaires de 27.7 milliards de francs pour 102.851 employés en 2016).
  • Coop (chiffre d’affaires de 28.3 milliards de francs pour 85.000 employés en 2016).
  • Ces sociétés coopératives représentent près de 70% du marché du commerce de détail en Suisse. 
  • Mais depuis une décennie, l’arrivée de chaînes étrangères comme Lidl et Aldi a commencé à ébranler ce duopole.
  • 310'200 employés dans le commerce de détail soit 6% de la population active. 
  • Le commerce de détail a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 91.6 milliards de francs.
  • La concurrence en ligne explose. En 2019, les consommateurs privés ont commandé pour 10.3 milliards de francs à distance :
  • Digitec/Galaxus, premier commerçant suisse à réaliser un milliard de chiffre d'affaires en ligne.
  • Dans le secteur de la mode, un franc sur cinq est réalisé en ligne.
  • En 2019, le volume de petits colis en provenance d'Asie a diminué pour la première fois depuis de nombreuses années.
  • Avec 103 francs dépensés par personne en 2019, la consommation de produits du commerce équitable par habitant a atteint un nouveau record.
  • Les Suisses gardent leur place de champion du monde en matière de consommation de produits du commerce équitable par habitant.
  • En 2019, le montant consacré à de tels produits a augmenté de 2,6 % pour un total de 886.9 millions de francs suisses.

Agriculture, une sécurité alimentaire pour le pays

  • Le secteur primaire représente environ 1% du produit intérieur brut suisse. 
  • En fournissant 55% des biens alimentaires consommés en Suisse (2014), l’agriculture garantit une partie de la sécurité alimentaire du pays.
  • L’an prochain, le nombre d’exploitations agricoles suisses passera fort probablement en dessous de la barre des 50.000
  • Près de 1500 viticulteurs répartis dans les six régions viticoles de la Suisse produisent leur propre vin.
  • La consommation de vins indigènes et étrangers s'élevait à 244 millions de litres, dont 89.3 millions de vins suisses en 2018.
  • 10ème au rang mondial par le ratio entre la surface du pays et ses vignes.
  • En Suisse on recense près de 240 cépages cultivés. Les quatre les plus cultivés sont le Pinot Noir, le Chasselas, le Gamay et le Merlot, ils représentent 72% des cultures.
  • 38 bouteilles de 75 cl sont consommées par personne et par an. 
  • En 2019, la consommation nationale de toutes sortes de viande a diminué de 0,8 % par rapport à 2018.
  • Près de la moitié de la viande reste consommée en dehors de la maison.
  • L’évolution de la consommation de viande au cours de ces dernières années montre que le marché suisse peut être approvisionné à près de 80% avec de la viande indigène.
  • La production cumulée de lait de janvier à septembre 2020 a atteint 2.587.509 tonnes. (+0,3 %)
  • La production cumulée de fromage de janvier à septembre 2020 s’est élevée à 153.577 tonnes. (+4,8 %)
  • Le marché de l’agriculture biologique est en croissance constante depuis plusieurs années. En 2019, les denrées alimentaires bio ont atteint pour la première fois une part de marché de 10,3%.
  • Il y a en tout 7.300 entreprises agricoles qui produisent selon le Cahier des charges de Bio Suisse.
  • En cinq ans, le chiffre d'affaires réalisé avec les denrées alimentaires bio a augmenté d'un milliard pour passer de 2,2 à 3,2 milliards de francs.
  • Avec 377 francs, la consommation par tête a atteint un nouveau record.

Tourisme, le moteur économique

  • Le tourisme est l’un des secteurs les plus importants de l’économie et fournit près de 4% de la main-d’œuvre, soit 181.699 équivalents plein-temps.
  • Les recettes totales du tourisme suisse en 2018 est de 47,2 milliards de francs.
  • Comptabilise 39.6 millions de nuitées hôtelières et 16.7 millions de nuitées dans la parahôtellerie.
  • En Suisse, environ 30.000 hôtels et restaurants proposent leurs services. Ce secteur est l’un des principaux employeurs du pays.
  • La consommation totale pour l'alimentation hors foyer s’élève à 22.917 milliards de francs. Par rapport à l’année précédente, cela représente une diminution de 702 millions de francs (–3 %).
  • Les clients dépensent beaucoup moins pour leur consommation de boissons qu’il y a encore cinq ans.
  • Les dépenses moyennes par habitant en 2018 s’élèvent à 3176 francs.
  • On compte 2459 remontées mécaniques. Un franc sur cinq dans la région de montagne est généré directement ou indirectement par le tourisme.
  • Le chiffre d’affaires total de la branche des remontées réalisé sur l’hiver 2018/19 et l’été 2019 s’est monté à 1,5 milliard de francs
  • À elles seules, les vingt plus grandes entreprises de remontées mécaniques investissent chaque année des montants à neuf chiffres, plus précisément entre 183 et 272 millions de francs ces sept dernières années.

Machines, équipements électriques et métallurgie, plus grand employeur industriel

  • L'industrie MEM génère environ la moitié de la création de valeur industrielle, ce qui correspond à plus de 7% du PIB de la Suisse. 
  • Avec quelque 320.000 salariés, elle est de loin le premier employeur industriel et représente plus de 30% du montant total des exportations de marchandises suisses.
  • La marche des affaires à la traîne en 2019 se reflète dans les exportations de l’industrie MEM. Par rapport à 2018, elles ont diminué de 2.1% pour atteindre une valeur de 68.3 milliards de francs.
  • En 2019, 47% des employés de l’industrie manufacturière ont travaillé dans la branche MEM
  • La branche des installations électriques se distingue par sa stabilité. Ainsi, le nombre de sites de production n’a guère évolué au cours de ces dernières années (2015: 4888 entreprises, 2017: 4997 entreprises).
  • Le nombre d’employés dans la branche des installations électriques a légèrement augmenté ces dernières années (2012: 46.092 employés, 2017: 49.918 employés).

Horlogerie, le fleuron de l’économie helvétique

  • En 2016, l’industrie horlogère constituait le troisième secteur d’exportation.
  • La Suisse est à la tête des pays exportateurs de montres en termes de volume financier devant Hong Kong et la Chine. 
  • En 2015, l’horlogerie employait quelque 59.000 personnes en Suisse et générait 1,5% du produit intérieur brut.
  • Dans un environnement complexe et mouvant, l'industrie horlogère suisse a vu ses exportations dépasser le niveau déjà élevé réalisé en 2018 et s'élever à à 21.7 milliards de francs.
  • Représentant presque 95% de la valeur totale à l'exportation, les montres-bracelets ont donné le ton en 2019.

Banques et assurances, le pilier financier

  • Le secteur financier génère directement 9.4 % et indirectement 12.4 % de la valeur ajoutée brute.
  • Les banques représentent 144.000 emplois directs et 100.000 emplois indirects dans d’autres secteurs.
  • En 2018, le secteur financier a généré environ 63 milliards de francs de valeur ajoutée brute.
  • Près d’un franc de valeur ajoutée sur dix provient du secteur financier.
  • A fin 2019, 246 banques opéraient en Suisse. Les banques en Suisse gèrent environ un quart des actifs sous gestion transfrontalière dans le monde.
  • Au total, les actifs sous gestion dans les banques en Suisse s’établissaient fin 2019 à 7.8 milliards de francs.
  • Les assureurs privés suisses ont employé près de 46.000 collaborateurs en 2019.
  • Par rapport à l’année précédente, le nombre d’emplois a progressé de 0.6% dans ce secteur.
  • Avec plus de 13.000 fondations d’utilité publique et un patrimoine d’environ 100 milliards de francs suisses, le secteur helvétique des fondations compte parmi les plus importants au monde.
  • En 2019, 349 fondations d’utilité publique ont été créées en Suisse.
  • Le dynamisme du secteur suisse des fondations s’illustre avec une densité de 15.6 fondations pour 10.000 habitants, soit six fois plus de fondations que les États-Unis ou l’Allemagne.

Négoce de matières premières, l'assise internationale

  • Représente 4% du produit intérieur brut, 35.000 emplois et environ 550 entreprises dont les activités sont directement liées au négoce et à l'expédition de matières premières.
  • 11e flotte commerciale opérée au monde en termes de volumes, comparable aux flottes britanniques ou norvégiennes (en Europe, la Suisse se classe 5ème).
  • Une flotte de 812 navires en 2016, équivalent à 42 millions de tonnes.
  • Environ 65 entreprises de transport maritime ou de services affiliées au transport maritime qui contribuent à hauteur de 0.4% au PIB de la Suisse, soit 2.4 milliards de CHF. 

Autres...

Textiles

  • L'industrie suisse du textile et de l'habillement a toujours été tournée vers l'international. Aujourd'hui, plus des trois quarts de ses produits sont exportés (+ de 70%).
  • L'industrie textile suisse fournit actuellement environ 30.000 emplois dans le monde.
  • Les exportations textiles s'élèvent à environ 1.2 milliard de francs suisses et les vêtements à environ 1 milliard
  • Avec l'Allemagne, l'Italie et la France, les principaux marchés d'exportation sont la Chine et les États-Unis, qui offrent tous deux des perspectives de croissance très prometteuses pour les textiles techniques représentant désormais la moitié du volume des exportations.
  • Ces derniers ont augmenté de plus de 30% au cours des dix dernières années.

Construction

  • Le logement et le génie civil public, les piliers les plus importants du secteur principal de la construction, réalisent 70% du chiffre d’affaires. 
  • Au cours des deux dernières décennies, l’activité de construction a augmenté de 25%, passant de 15 à presque 21 milliards de francs. 
  • Le bâtiment et le génie civil sont désormais sur un pied d’égalité, contribuant pour moitié au chiffre d’affaires annuel.
  • En 1950, la Suisse a produit des marchandises d’une valeur totale d’environ 25 milliards de francs contre 700 milliards aujourd’hui, soit une multiplication par 30
  • Les dépenses de construction de l’ensemble du secteur de la construction, y compris le second œuvre ainsi que les branches en aval et en amont du secteur principal de la construction, ont enregistré une hausse similaire, passant de 2.5 à environ 70 milliards de francs.
  • 10% de valeur ajoutée et 8% des emplois. Dans de nombreux cantons, la construction est dans le top 3 des principaux employeurs. 
  • Les entreprises du secteur principal de la construction comptent aujourd’hui 72 salariés en moyenne, contre 55 en 1992.

Aéronautique

  • Le secteur emploie environ 120.000 collaborateurs et crée une valeur ajoutée annuelle de 16.6 milliards de francs, soit environ 2.5% du PIB de la Suisse.
  • Les six plus grands aéroports de Suisse ont enregistré en 2019 plus de 58 millions de passagers. Cela représente une augmentation de 1.7% par rapport à l'année précédente.
  • Par million de passagers, 750 à 1000 emplois sont sécurisés sur un aéroport national.
  • Le transport aérien suisse dessert en 2018 quelque 212 destinations dans 62 pays et 6 en Suisse.
  • Le secteur de l'aviation d'affaires sécurise environ 34.000 emplois directs et indirects et génère un chiffre d'affaires annuel de 15 milliards de francs.
  • En 2018, Skyguide a assuré le contrôle du trafic aérien pour 1.298.754 vols aux instruments, dont 808.445 vols en correspondance.


Cet article a été choisi par les lecteurs lors d'un vote effectué en début de semaine sur notre site. Retrouvez chaque lundi après-midi quatre nouvelles propositions de sujets parmi lesquels vous pourrez désigner celui qui sera traité par la rédaction de Bilan.

Mullerjulieweb
Julie Müller

Journaliste à Bilan

Lui écrire

Du Chili à la Corée du Sud, en passant par Neuchâtel pour effectuer ses deux ans de Master en journalisme, Julie Müller dépose à présent ses valises à Genève pour travailler auprès de Bilan. Quand cette férue de voyages ne parcourait pas le monde, elle décrochait des stages dans les rédactions de Suisse romande. Tribune de Genève, 24 Heures, L'Agefi, 20minutes ou encore Le Temps lui ont ainsi ouvert leurs portes. Formée à tous types de médias elle se spécialise actuellement dans la presse écrite économique.

Du même auteur:

Malgré les turbulences, les agences de voyage gardent le cap
Bouche à oreille, le laissé pour compte du marketing

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."