Bilan

Le PIB suisse devrait se contracter de 4,2% en 2020 (consensus KOF)

La contraction de l'économie suisse consécutive à la pandémie de Covid-19 devrait se révéler moins forte qu'initialement prévu cette année, ressort-il du sondage effectué par la Centre de recherches conjoncturelles (KOF) auprès de plusieurs économistes.

Crédits: DR

Le produit intérieur brut (PIB) devrait se tasser de 4,2%, contre une chute de 5% attendue en juin dernier. La reprise en 2021 sera elle moins forte.

Pour l'an prochain, les 16 économistes sondés par le KOF anticipent une croissance du PIB de 3,3%, écrit mardi l'institut rattaché à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Si la prévision pour cette année a fait l'objet d'une forte révision à la hausse, celle portant sur l'évolution économique l'an prochain a aussi été révisée, mais en forte baisse au regard de la hausse de 4,2% pronostiquée en juin.

En 2020, les investissements réels en biens d'équipement devraient se contracter de 7,2% cette année (contre une chute de 8,9% anticipée en juin). Ceux dans la construction devraient quant à eux fléchir de 1,8%, un tassement identique à celui prévu en juin dernier. La correction apportée à la contraction des exportations, désormais attendue à 7%, reste bien plus modeste (-7,1% en juin).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."