Bilan

Le ministre allemand des Finances sous le feu des critiques

Le ministre des Finances allemand Olaf Scholz était sous le feu des critiques vendredi, après la publication d'un rapport révélant sa connaissance, dès 2019, de certains soupçons pesant sur la société Wirecard, plongée dans un vaste scandale de fraude présumée.

Olaf Scholz au Global Citizen Festival, à Hambourg, en 2017.

Crédits: Wikipédia - Frank Schwichtenberg.

Un rapport envoyé jeudi au Parlement allemand indique que le ministère des Finances a été informé dès le 19 février 2019 que l'organe de régulation financière BaFin "enquêtait sur des soupçons de violation de l'interdiction des manipulations de marchés" contre l'entreprise.

Selon ce document, produit par le ministère lui-même, Olaf Scholz savait que "la BaFin enquêtait dans toutes les directions".

Ce n'est qu'un an et demi plus tard, en juin 2020, que le scandale a éclaté, après la découverte d'une falsification des comptes de la société de paiement en ligne à hauteur de 1,9 milliard d'euros.

Ce rapport, révélé par le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, met le ministre social-démocrate sous la pression de l'opposition, estimant que le gouvernement aurait dû agir plus tôt pour éviter le scandale.

"La négligence dans le contrôle des sociétés valant plusieurs milliards est totalement inimaginable", s'est indigné le président du parti de gauche radicale Die Linke, Bernd Riexinger.

Les Verts ont de leur côté appelé le ministère des Finances à "s'expliquer urgemment" sur ces faits.

"Ces accusations ont fait l'objet d'une enquête de la part des organes de surveillance, et les autorités responsables, entre autres le ministère des Finances, ont été informées", a commenté un porte-parole du ministère vendredi.

Le gouvernement, qui a dénoncé en juin un "scandale sans équivalent dans le monde de la finance", affirme avoir "systématiquement informé le Parlement" de ces faits.

Berlin a promis une "réforme des organes de régulation" dont les lacunes ont été mises en lumière dans cette affaire, qui ternit la réputation de la place financière allemande.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."