Bilan

Le marché automobile repart à la hausse en août

Le marché automobile helvétique est reparti à la hausse en août sans pour autant décoller, fortement pénalisé par la crise des semi-conducteurs. Une voiture sur quatre mise en circulation fonctionne désormais avec une propulsion électrique ou hybride rechargeable.

Les immatriculations de voitures de tourisme neuves ont avancé de 1,2% sur un an pendant le mois sous revue.

Crédits: AFP

Les immatriculations de voitures de tourisme neuves ont avancé de 1,2% sur un an pendant le mois sous revue. Avec 16'456 nouvelles voitures sur les routes suisses et du Liechtenstein, elles dépassent d'environ 200 véhicules celles immatriculées en août 2020, en pleine pandémie de Covid-19, a indiqué jeudi Auto-Suisse dans son relevé mensuel.

Mais comparé à août 2019, le marché se situe en recul de 15,3%. La faîtière automobile maintient cependant son objectif annuel de 270'000 voitures de tourisme neuves, malgré la persistance d'une situation difficile au niveau de l'approvisionnement en semi-conducteurs.

"Malgré la situation incertaine, nous nous attendons à ce que les résultats de l'année précédente soient dépassés et que le niveau annuel global puisse dès lors encore atteindre 270'000 voitures", explique le porte-parole de l'organisation.

Et de poursuivre: "De toute manière, 2021 n'entrera pas dans l'histoire comme une année automobile particulièrement bonne. Mais nous voulons (...) dans tous les cas atteindre un niveau nettement supérieur à celui de 2020" où le secteur avait enregistré 236'828 mises en circulation.

Les derniers chiffres d'Auto-Suisse montrent aussi que plus d'une automobile neuve sur dix mise en circulation cette année est un modèle électrique à batterie ou marche à l'hydrogène.

Engouement persistant pour les marques allemandes


En parts de marché cumulées depuis le début de l'année, les derniers chiffres révèlent l'engouement des automobilistes suisses pour les voitures de sport: BMW Alpina (+106,9%) et Aston Martin (+94,1%) se trouvent dans le peloton de tête en matière de progression des ventes, bien qu'à de faibles volumes, suivies par Honda (+74,7%).

Parmi les modèles les plus vendus, les préférences vont très clairement aux marques allemandes. Avec 17'830 véhicules immatriculés depuis le début de l'année, Volkswagen a amélioré sa part de marché à 11,1%. Mercedes Benz, qui se classe en deuxième position pour le nombre de véhicules immatriculés (15'155), a par contre vu sa part de marché reculer à 9,4%. Et BMW, numéro trois des ventes avec 14'135 nouvelles voitures en service, a flanché à 8,8%.

En quatrième position on retrouve Skoda (groupe VW) avec 12'384 voitures immatriculées et une part de marché en repli à 7,7%. Autre marque du groupe de Wolfsburg, Audi a affiché 11'820 immatriculations pour une part de marché en hausse à 7,4%.

Parmi les marques populaires, il faut rechercher assez loin dans le classement pour trouver des marques non allemandes qui ont su tirer leur épingle du jeu: Toyota avec 7338 immatriculations, Ford (5895) ou encore Renault (5429).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."