Bilan

Le franc fort pèse sur les perspectives des PME industrielles

L'appréciation du franc face à l'euro laisse des traces sur le moral des petites et moyenne entreprises (PME) industrielles suisses. Les perspectives de ces sociétés pour les mois à venir se sont assombries, affirme mardi Raiffeisen.

La hausse s'explique par l'amélioration de la « dynamique des commandes », explique Raiffeisen dans son communiqué.

Crédits: Keystone

L'indice PME PMI compilé par la coopérative bancaire saint-galloise a progressé en juillet à 53,3 points, contre 52,0 un mois auparavant. Pour cet indicateur avancé, le seuil de croissance est situé à 50 points.

La hausse s'explique par l'amélioration de la « dynamique des commandes », explique Raiffeisen dans son communiqué. Cette composante a connu un rebond entre juin et juillet, le sous-indice passant à 55,4 de 50,7 points.


Les spécialistes de Raiffeisen ont certes décelé un ralentissement de l'activité, mais celui-ci s'explique principalement par la période de vacances estivales. Le sous-indice emploi est resté stable à 52,3 points.

Les perspectives pour les mois à venir demeurent négatives, en raison du nouveau renforcement du franc et du ralentissement de la croissance en Europe. De nombreuses entreprises sondées nourrissent des craintes à ce sujet, constate la banque saint-galloise.

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Economie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."