Bilan

Le Conseil fédéral veut faciliter l'accès aux projets d'infrastructure étrangers

Les besoins en investissements dans le monde en matière d'infrastructures d'ici à 2040 sont estimés à 90 billions de dollars. Des opportunités s'ouvrent aux entreprises suisses dans les domaines des véhicules ferroviaires, de l'énergie, des technologies environnementales, de l'exploitation des infrastructures et des intermédiaires financiers.

Des soutiens ciblés dans des domaines tels que la diplomatie économique, l'assurance et le financement des exportations ou la promotion des exportations sont prévus pour compléter les efforts du secteur privé.

Crédits: DR

Les entreprises suisses devraient pouvoir accéder plus facilement aux grands projets d'infrastructure à l'étranger. Le Conseil fédéral leur donne un coup de pouce en créant notamment un poste de coordination au sein du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

Disponible dès le 13 novembre, il mettra en relation l'industrie et les services compétents de l'administration fédérale et coordonnera une meilleure utilisation des instruments existants. Actuellement, plusieurs acteurs privés et publics se répartissent les compétences et les connaissances relatives aux grands projets d'infrastructure.

Outre le poste de coordination centrale au SECO, le Conseil fédéral a décidé mercredi de créer un groupe de travail. Il réunira les milieux économiques, l'administration fédérale, l'Assurance suisse contre les risques à l'exportation (SERV), l'agence de promotion des exportations Switzerland Global Enterprise (S-GE) et d'autres entités.

Evaluation dans un an

Des soutiens ciblés dans des domaines tels que la diplomatie économique, l'assurance et le financement des exportations ou la promotion des exportations sont prévus pour compléter les efforts du secteur privé. Ces mesures seront mises en oeuvre dans le cadre des budgets existants. Le Conseil fédéral décidera d'ici fin 2020 si des dispositions plus conséquentes sont nécessaires.

Les besoins en investissements dans le monde en matière d'infrastructures d'ici à 2040 sont estimés à 90 billions de dollars. Des opportunités s'ouvrent aux entreprises suisses dans les domaines des véhicules ferroviaires, de l'énergie, des technologies environnementales, de l'exploitation des infrastructures et des intermédiaires financiers.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."