Bilan

Le chômage en Suisse reste très bas en novembre

Depuis le mois de mars, le taux de chômage s'inscrit durablement sous la barre des 3,0%, ce qui n'était pas arrivé depuis 2014.

Corrigé des variations saisonnières, le taux de chômage a légèrement reculé à 2,4%, contre 2,5% le mois précédent.

Crédits: keystone

Le chômage en Suisse a progressé marginalement en Suisse sur un mois, demeurant malgré tout à un niveau très bas. En novembre, le taux de sans-emploi est passé à 2,5%, contre 2,4% en octobre, alors qu'il n'avait pas bougé depuis six mois, selon les indications fournies lundi par le Secrétariat d'Etat à l'économie. Ces chiffres correspondent aux prévisions des économistes sollicités par AWP.


Corrigé des variations saisonnières, le taux de chômage a légèrement reculé à 2,4%, contre 2,5% le mois précédent. Depuis le mois de mars, le taux de chômage s'inscrit durablement sous la barre des 3,0%, ce qui n'était pas arrivé depuis 2014.

Baisse par rapport à l'an dernier 

Au total, 110'474 personnes étaient inscrites auprès d'un Office régional de placement (ORP) fin novembre, soit 19,5% de moins qu'au même mois de l'année précédente, précise le communiqué. En novembre 2017, le taux de chômage était de 3,1%. Le taux de chômage des jeunes est resté stable à 2,4%, tandis que celui des plus de 50 ans a progressé marginalement de 0,1 point de pourcentage à 2,3%.

Par région, le taux de chômage a progressé de 0,1 point de pourcentage tant en Suisse alémanique que dans le reste de la Suisse, à respectivement 2,1 et 3,4%. Alors qu'il est resté stable chez les Suisses à 1,8%, il a progressé de 0,3 point de pourcentage pour les étrangers à 4,5%.

Répartition par cantons 

Les cantons romands de Genève (4,3%), Neuchâtel (3,9%) et Vaud (3,6%) inscrivaient les plus forts taux de chômage, à l'opposé de la Suisse centrale, où ceux-ci restaient très faibles, notamment pour Obwald (0,8%), Nidwald (1,1%), Schwyz (1,3%) et Lucerne (1,7%). Les cantons de Zurich (2,4%) et d'Argovie (2,5%) étaient dans la moyenne.

En novembre, la grande majorité des chômeurs inscrits dans un ORP, soit 65,3%, l'était depuis 1 à 6 mois, 20,6% depuis 7 à 12 mois et 14,0% depuis plus d'un an. Le nombre de places vacantes annoncées a reculé de 7,8% sur un mois à 29'576, mais il a progressé de 146,6% sur un an. Par cantons, Zurich, Vaud, Berne et l'Argovie enregistraient le plus grand nombre de postes à pourvoir. Par professions, l'hôtellerie-restauration arrivait en tête, suivie par la construction.

Le Seco fournit également certaines données pour le mois de septembre. Le chômage partiel a ainsi touché 421 personnes, soit 67,1% de plus que le mois précédent, 61 entreprises y ayant eu recours. Par ailleurs, 2067 personnes ont épuisé leurs droits à l'assurance chômage à cette période, un chiffre en baisse tant sur un mois que sur un an.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."