Bilan

Le chômage continue de baisser en Suisse

La situation du marché du travail continue de s'améliorer en Suisse. Le taux de chômage a encore diminué en avril, à 3,3%. Le chômage partiel est en revanche en progression, constituant un filet de sécurité pour les employés et les entreprises.

Le Seco a dénombré 4900 offres supplémentaires de postes vacants, totalisent 50'101 places, dont plus de 36'100 étaient soumises à l'obligation d'annonce.

Crédits: DR

A fin avril, 151'279 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 6689 de moins que le mois précédent, indique vendredi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco).

Après avoir atteint un pic à 3,7% en janvier, du jamais vu depuis 2010, le taux de chômage décroît en Suisse, atteignant 3,3% en avril, après 3,4% en mars. Le chômage a diminué de 2134 personnes (-1,4%) par rapport au mois correspondant de 2020, où le taux de chômage s'élevait aussi à 3,3%.

La baisse est plus nette en Suisse romande et au Tessin, à 4,2% après 4,4%, qu'en Suisse alémanique (2,9% contre 3,0%). Elle est aussi plus marquée chez les hommes (-0,2 points de pourcentage à 3,4%) que chez les femmes (-0,1 point de pourcentage à 3,1%). Le recul du chômage concerne davantage les étrangers (5,9% après 6,2%) que les Suisses (2,3% après 2,4%).

Le nombre de jeunes touchés a diminué de 9,4% à 14'100 personnes. Sur un an, le recul atteint 18%. Les chômeurs de 50-64 ans sont moins nombreux (-2,4%) qu'un mois plus tôt, à 44'373 personnes. Mais c'est 10% de plus par rapport à avril 2020.

L'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits se chiffre à 246'227 personnes, soit environ 7700 de moins qu'en mars et 15'000 (+6,5%) de plus qu'en avril 2020, quand le pays était en semi-confinement en raison du coronavirus.

Le Seco a dénombré 4900 offres supplémentaires de postes vacants, totalisent 50'101 places, dont plus de 36'100 étaient soumises à l'obligation d'annonce.

En février 2021, les réductions de l'horaire de travail (RHT) ont touché 413'451 personnes, soit 3,4% de plus que le mois précédent. Plus de 4100 entreprises supplémentaires (+8,8%) y ont eu recours, soit un total de 51'622.

Le nombre d'heures de travail perdues a augmenté de 4,3% pour s'établir à 30,2 millions. Un an plus tôt, le chômage partiel n'était en place que dans 227 entreprises, touchant 4000 personnes et entraînant la perte d'environ 198'000 heures de travail.

Près de 2300 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage dans le courant du mois de février.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."