Bilan

L'attractivité de la place économique suisse en baisse

La place économique suisse continue de perdre en attractivité en comparaison internationale, selon une étude. Sur 21 nations industrialisées étudiées, la Suisse se classe 6e, perdant une place par rapport à 2018. Il y a dix ans, elle occupait la 2e place.

Les conditions de financement et les coûts énergétiques font partie des atouts de la Suisse.

Crédits: DR

C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par l'institut de recherche économique allemand ZEW sur mandat de la fondation Familienunternehmen. Ce sont les Etats-Unis qui arrivent en tête, suivis par la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

Un examen des forces et des faiblesses montre que la Suisse présente encore de bonnes conditions en termes de fiscalité et d'infrastructures. En termes d'impôts, la Suisse est même sur la plus haute marche du podium.

Les conditions de financement et les coûts énergétiques font également partie des atouts de la Suisse, même si elle ne se distingue plus dans ces domaines. Les points faibles, en revanche, sont le marché du travail et la régulation.

Parmi les pays voisins, l'Allemagne a perdu trois places par rapport à 2018 et se situe désormais au 17e rang, son plus mauvais score. La France a progressé de deux places pour atteindre la 18e position. L'Italie est restée stable au 21e rang.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."