Bilan

La ville de Zurich boucle avec un excédent de recettes de 288 millions

Des recettes fiscales records expliquent en partie l'excédent de recettes de la ville de Zurich qui s'élèvent à 288 millions de francs.

Les recettes fiscales totales s'élèvent à 2,995 milliards de francs, un record, soit 342 millions de plus qu'en 2015.

Crédits: Keystone

Les comptes 2016 de la ville de Zurich bouclent avec un excédent de recettes de 288 millions de francs pour des dépenses totales de 9,2 milliards. Des recettes fiscales records expliquent en partie ce résultat.

Le résultat est satisfaisant et les coûts sont maîtrisés, a indiqué mardi Daniel Leupi, responsable des finances de la ville, lors d'une conférence de presse. L'excédent de recettes et le capital à disposition (1,018 milliard de francs) donnent à Zurich la marge de manoeuvre financière nécessaire pour mener une politique attractive pour les entreprises et les habitants.

Le budget prévoyait un excédent de recettes de 8 millions de francs. L'excédent final s'explique par des effets extraordinaires uniques, une bonne discipline budgétaire dans tous les départements et des recettes fiscales en hausse, a souligné Daniel Leupi.

Les recettes fiscales totales s'élèvent à 2,995 milliards de francs, un record, soit 342 millions de plus qu'en 2015 et 135 millions de mieux que prévu au budget. Les recettes provenant des personnes physiques ont atteint 1,5 milliard de francs, soit 61 millions de plus que prévu.

Avec 943 millions de francs, les recettes fiscales des personnes morales sont légèrement inférieures au budget (-33 millions). L'impôt sur les bénéfices résultant de la vente de terrains (252 millions) a rapporté 42 millions de plus que prévu. Les impôts à la source (190 millions) ont dépassé les prévisions budgétaires de 25 millions.

La ville a procédé en 2016 à des investissements nets pour un montant de 819 millions de francs (1 milliard au budget et 623 millions dans les comptes 2015). Le degré d'autofinancement s'élève à 120%.

L'exécutif de la ville a pour objectif ces prochaines années de disposer d'un capital suffisant et d'équilibrer les comptes. Le plan financier 2017-2020 prévoit des déficits allant de 27 millions de francs en 2017 à 196 millions en 2020.

Des incertitudes demeurent en raison des discussions encore en cours sur le programme d'économies et d'analyse des prestations "Lü16". On ne connaît pas non plus quelles seront les conséquences de la future réforme de la fiscalité des entreprises après l'échec de la RIE III.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."