Bilan

La tour des architectes bâlois fait polémique à Paris

Voulue par l'actuel maire de Paris, la Tour Triangle dessinée par les architectes bâlois Herzog et de Meuron donne lieu au premier duel entre Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, candidates aux municipales.
  • La Tour Triangle pourrait devenir le premier gratte-ciel parisien construit depuis la Tour Montparnasse en 1972. Crédits: Freitext
  • Ce sont les architectes bâlois Jacques Herzog et Pierre de Meuron qui ont dessiné ce gratte-ciel. Crédits: Keystone
  • La Tour doit se dresser en limite Ouest de Paris, au niveau de la Porte de Versailles et atteindre les 180m de haut. Crédits: Freitext
  • Une attention particulière a été portée aux performances énergétiques du bâtiment qui doit rejeter quatre fois moins de dioxyde de carbone qu'un bâtiment conventionnel de même taille. Crédits: Freitext
  • Pour permettre sa réalisation, le plan d'urbanisme de la ville de Paris a été modifié. Crédits: Freitext
  • Sur 42 étages, la Tour Triangle doit proposer 1500m2 de services, 88'000m2 de bureaux, un restaurant panoramique, un équipement petite enfance, deux belvédères,... Crédits: Freitext
  • Assez effilé, le bâtiment est haut de 180m mais large de 35m seulement à la base et 16m au sommet. Crédits: Freitext
  • Les opposants sont montés au créneau dès que le maire de Paris Bertrand Delanoë avait annoncé le projet d'une nouvelle tour à Paris. Crédits: Freitext
  • Anne Hidalgo, adjointe au maire en charge de l'urbanisme et de l'architecture, a suivi le dossier depuis l'origine. Désormais candidate socialiste à la mairie de Paris, elle ne peut se permettre de voir le projet échouer. Crédits: Reuters
  • Face à elle, Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, est une opposante déclarée au projet et la Tour Triangle pourrait devenir l'enjeu d'une première bataille sur l'urbanisme entre les deux candidates. Crédits: Reuters

Cela devait être le legs urbanistique de Bertrand Delanoë à sa ville de Paris. Après l'achèvement des grands travaux mittérandiens sous les mandats de Jacques Chirac et Jean Tibéri, les chantiers pharaoniques avaient disparu.

Mais en 2008, sitôt élu et son équipe en place, Bertrand Delanoë et son adjointe à l'urbanisme et à l'architecture, Anne Hidalgo, avaient lancé le projet d'une nouvelle tour de 180m de haut au cœur du parc des expositions de la Porte de Versailles (ceinture Ouest de Paris).

Le projet de Herzog et De Meuron choisi

Quelques mois plus tard, ce sont les architectes bâlois Jacques Herzog et Pierre de Meuron, lauréats du Prix Pritzker en 2001, qui remportaient le concours pour ce premier gratte-ciel parisien depuis l'achèvement de la Tour Montparnasse (210m) en 1972.

Toutes les étapes ont ensuite été franchies sans coup férir (modification du plan d'urbanisme, enquête publique, rapport du commissaire enquêteur,...). Les travaux du parc des expositions de la Porte de Versailles (impacté par le chantier de la Tour Triangle) ont même déjà débuté afin de permettre la construction du gratte-ciel signé par le duo d'architectes helvétiques.

Un recours déposé contre la tour

Cependant, le projet ne fait pas l'unanimité. De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer ce projet de tour dans le ciel parisien. Et l'un des hérauts de ces opposants, Bertrand Sauzay, de l’Association pour le développement du Parc des expositions, vient de déposer un recours vendredi 20 septembre contre le projet: «Nous allons nous attacher à démontrer que c’est illégal».

Pour lui et les adversaires de ce gratte-ciel, la Tour Triangle constitue «un cadeau empoisonné» pour les défenseurs du patrimoine. Et ils peuvent compter sur un appui de taille: candidate déclarée à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) s'oppose au projet. Elle critique la démesure du bâtiment et rappelle que la Tour Montparnasse, du haut de ses 210m, est «le monument le plus détesté de tous les Parisiens».

Projet privé, dossier politique

Si le coût du projet, financé par le groupe immobilier Unibail-Rodamco, n'a pas été dévoilé, le chantier de la tour va lancer un vaste programme de travaux devant aboutir à une refonte du Parc des Expositions de la Porte de Versailles, qui verra sa surface réduite mais ses équipements modernisés.

Et le promoteur a le soutien de l'adjointe au maire de Bertrand Delanoë, Anne Hidalgo, qui a suivi le dossier depuis ses prémices. Or, depuis le 22 mai dernier, la candidate socialiste à la mairie de Paris n'est autre que... Anne Hidalgo. Le dossier de la Tour Triangle devient donc d'autant plus sensible.

Dans les mois à venir, alors que les premiers coups de pioche sont attendus cet hiver (en pleine campagne électorale), le dossier risque de devenir l'une des batailles emblématiques entre les deux candidates appelées à devenir la première femme maire de Paris.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."