Bilan

La tendance positive de la consommation progresse en Suisse

La progression de la consommation privée en Suisse est à mettre sur le compte d'un regain d'optimisme dans le commerce de détail et la hausse des immatriculations.

Dans le commerce de détail, la valeur de l'indice de la marche des affaires en novembre se rapproche de son niveau précédant la levée du cours plancher face à l'euro, indiquent les auteurs de l'étude.

Crédits: Keystone

La tendance positive de la consommation privée en Suisse se poursuit. C'est ce que révèle mercredi l'indicateur de la consommation établi par UBS et le centre de recherches conjoncturelles de l'EPF de Zurich (KOF), qui est passé à 1,66 point en novembre, après 1,63 le mois précédent. Selon la grande banque, cette progression est à mettre sur le compte d'un regain d'optimisme dans le commerce de détail et la hausse des immatriculations de nouveaux véhicules.

Dans le commerce de détail, la valeur de l'indice de la marche des affaires en novembre se rapproche de son niveau précédant la levée du cours plancher face à l'euro, indiquent les auteurs de l'étude. Les nouvelles immatriculations ont quant à elles bondi de 11% sur un an.

Le tourisme en revanche fait toujours grise mine, le secteur souffrant davantage de la pression de la concurrence étrangère, toujours plus compétitive en termes de prix.

Au 3e trimestre, la consommation privée a enregistré une croissance réelle de 1,2% en comparaison annuelle, rappelle UBS. Pour le dernier trimestre de l'année, la celle-ci devrait s'accélérer, soutenue par la baisse des prix à la consommation.

A moyen terme cependant, l'augmentation du taux de chômage devrait limiter le revenu disponible des ménages et partant freiner la croissance de la consommation privée, conclut l'étude.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."