Bilan

La Suisse sur le podium des pays qui font du bien au monde

L'édition 2014 du Good Country Index, qui classe les pays selon les bienfaits qu'ils apportent au monde, classe la Suisse au 3e rang de la planète.

La Suisse se retrouve au 3e rang planétaire pour son action positive dans le monde selon le Good Country Index.

Crédits: Image: Ennio Leanza/Keystone

La Suisse sur le podium des pays qui participent le plus intensément au bien dans le monde: c'est ce qui ressort du dernier classement Good Country Index, réalisé à partir de 35 indicateurs issus des Nations Unies, de la Banque Mondiale, de la Convention de Bâle, du Global Footprint Network et de nombreux autres indicateurs d'ONGs. La Confédération se retrouve au 3e rang cette année, juste derrière l'Irlande (1ère) et la Finlande (2e).

Notre pays se retrouve très bien placé dans certaines catégories comme la prospérité et les faibles écarts de niveau de vie entre ses habitants (2e) et les sciences et la technologie (6e). La contribution à la paix dans le monde (dons humanitaires et nombre de traités internationaux signés) et à la santé et au bien-être (10e position dans les deux catégories). Dans la catégorie environnement et lutte contre le changement climatique, la Suisse se retrouve 16e.

Les classements sont bien moins bons dans d'autres domaines comme la culture (32e) ainsi que le maintien de la paix et de la sécurité sur la planète (71e). Ce dernier critère peut aisément être expliqué par la faible présence helvétique dans les corps internationaux de maintien de la paix (hormis en Bosnie-Herzégovine et au Kosovo avec Swisscoy) et surtout l'importance de l'industrie de l'armement dans les exportations.

La Finlande comme la Suisse

La Suisse n'est devancée que par l'Irlande (qui se hisse notamment au 1er rang mondial pour la prospérité et les faibles écarts de niveau de vie entre ses habitants) et la Finlande. Ce dernier pays présente d'ailleurs un profil très similaire à celui de la Suisse avec des places voisines de celles tenues par notre pays dans la quasi-totalité des catégories.

Un podium 100% européen, mais le vieux continent ne se contente pas de ces trois places d'honneur: neuf des dix premiers rangs sont occupés par des pays européens (seule la Nouvelle-Zélande se hisse au 5e rang) et vingt des trente premiers. Avec des spécialités pour plusieurs groupes. Ainsi, le Royaume-Uni devance l'Autriche et Chypre pour la science et la technologie sur le podium mondial dans cette catégorie. Ou encore dans le domaine de la culture (exportation de biens et de services créatifs) un autre podium 100% européen: la Belgique devant les Pays-Bas et Malte. L'Europe constituerait donc, selon les auteurs du rapport, le «premier cluster mondial de la bonté» à travers la planète.

Pas (qu')une question d'argent

A l'autre bout du classement, la Libye, l'Irak et le Vietnam ferment la marche avec des classements très mauvais dans presque toutes les catégories. Pas question toutefois de stigmatiser des pays pauvres: «La 26e place du Kenya démontre que contribuer au bien à travers le monde n'est pas une question d'argent», analyse Simon Anholt, un des auteurs du rapport. Les bonnes places du Costa Rica (22e), du Chili (24e) et du Guatemala (29e), renforcent cette analyse.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."