Bilan

La Suisse reste la plus compétitive dans l'indice du WEF

La Suisse figure une nouvelle fois première au classement de compétitivité du WEF avec un résultat record, devant les Etats-Unis et Singapour.
  • La Suisse est première depuis le lancement de cet indice en 2009. Mais elle n'avait jamais obtenu une valeur aussi élevée.

    Crédits: keystone
  • La Suisse perd son premier rang sur la préparation au numérique, désormais attribué à la Nouvelle-Zélande.

    Crédits: afp
  • Avec un résultat record, la Suisse devance les Etats-Unis, qui prennent la deuxième place à Singapour.

    Crédits: afp

La Suisse figure une nouvelle fois au premier rang de l'indice de la compétitivité du Forum économique mondial (WEF). Avec un résultat record, elle devance les Etats-Unis, qui prennent la deuxième place à Singapour.

La Suisse est première depuis le lancement de cet indice en 2009. Mais elle n'avait jamais obtenu une valeur aussi élevée que celle dans ce rapport annuel publié mercredi à Genève.

Elle mène notamment dans des indicateurs comme la capacité d'innovation, les activités économiques sophistiquées et l'efficacité du marché du travail. En revanche, elle perd son premier rang sur la préparation au numérique, désormais attribué à la Nouvelle-Zélande.

La Suisse recule également à la quatrième place pour l'éducation supérieure. Mais elle avance de six positions sur l'indicateur de la santé et l'éducation.

Plus de 130 Etats

Dans l'indice global, suivent derrière les trois premiers les Pays-Bas, l'Allemagne, Hong Kong, la Suède, le Royaume-Uni, le Japon et la Finlande. Le WEF conclut que l'embellie économique reste "incertaine", en raison d'un manque de réformes dans le monde pour améliorer la compétitivité et stimuler la productivité. Il est préoccupé en particulier par le secteur financier qui reste vulnérable, selon lui.

Mais l'organisation appelle aussi à renforcer la flexibilité mais aussi la protection de la main-d'oeuvre face à la numérisation de l'économie. Et de déplorer un décalage entre les investissements dans les nouvelles technologies et la défense de celles-ci dans l'économie en général.

Les pays qui se préparent à ce changement économique et renforcent "leurs systèmes politiques, économiques et sociaux seront les grands gagnants" de la "compétitivité de demain", estime encore le président du WEF Klaus Schwab, cité dans le communiqué.

L'organisation établie à Cologny (GE) rassemble 12 indicateurs pour son rapport. Et elle décortique plus de 130 Etats.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."