Bilan

La Suisse reste en tête des pays les plus riches

La Suisse reste en tête du classement des pays les plus riches en 2015, avec une fortune moyenne par adulte de 567'100 USD (environ 544'000 CHF).

La Suisse est le seul pays "à ne pas faire état d'une réduction importante des inégalités au cours du siècle dernier", affichant "l'un des plus hauts niveaux d'inégalité des richesses parmi les pays développés", selon les économistes de Credit Suisse.

Crédits: Keystone

La Suisse reste en tête du classement des pays les plus riches en 2015, avec une fortune moyenne par adulte de 567'100 USD (environ 544'000 CHF), a indiqué mardi Credit Suisse dans son rapport annuel sur la richesse dans le monde. L'appréciation du dollar a fait chuter le patrimoine dans certains pays, mais la richesse devrait effectuer un bond notable d'ici cinq ans.

Si la Confédération reste numéro un du classement, la richesse moyenne par adulte a reculé de 24'800 USD sur un an (-4,2%). Elle a cependant plus que doublé depuis 2000, mais cette forte progression (+144%) est principalement due à l'appréciation du franc par rapport au dollar. Mesurée en monnaie helvétique, elle a baissé entre 2001 et 2002 avant de remonter régulièrement, hormis un creux lors de la crise financière de 2008.

La Suisse est le seul pays "à ne pas faire état d'une réduction importante des inégalités au cours du siècle dernier", affichant "l'un des plus hauts niveaux d'inégalité des richesses parmi les pays développés", selon les économistes de Credit Suisse.

La Confédération réunit ainsi 1,7% du 1% des plus riches du monde, "ce qui est remarquable pour un pays comptant seulement 0,1% de la population mondiale", ont souligné les spécialistes de la banque.

Suivent dans le classement des pays les plus riches la Nouvelle-Zélande avec une fortune moyenne par adulte de 400'800 USD (-17,3%), l'Australie avec 364'900 USD (-13,6%) et les Etats-Unis avec 353'000 (+4,5%).

FORTUNE MONDIALE ATTENDUE EN HAUSSE

Parmi les plus riches de la planète se trouvent 123'800 personnes disposant d'une fortune nette supérieure à 50 mio USD, les fameux "ultra-high net worth individuals" (UHNWI). Sur ce total, 44'900 d'individus possèdent au moins 100 mio USD d'actifs, et 4500 disposent d'une fortune dépassant 500 mio.

En nombres absolus, ces super-riches se trouvent majoritairement aux Etats-Unis (58'855 personnes), mais la progression la plus forte a été enregistrée en Chine avec +23,9% à 9555 personnes. La Suisse arrive en cinquième position avec 3836 personnes très fortunées (-5,0%).

Les taux de change ont eu un effet important sur les avoirs des ménages, notamment dans les pays émergent. La richesse totale en Afrique a ainsi reculé de 7,9% à 2596 USD et elle a chuté de 10,4% à 45'958 USD en Asie-Pacifique, à l'exception de la Chine (+7,0% à 22'817 USD). L'Amérique latine affiche le plus important repli, avec -17,1% à 7461 USD.

L'Europe n'est cependant pas épargnée, affichant une chute de 12,4% à 75'059 USD. A taux de change constant, le Vieux continent affiche par contre une progression presque aussi élevée que l'Amérique du Nord. Les économies émergentes progressent aussi si l'on exclut l'effet des devises.

Concernant les perspectives, celles-ci sont prometteuses avec une croissance de la richesse mondiale de 6,6% par an à 345'000 mrd USD d'ici 2020. Le nombre de millionnaires en dollars pourrait dépasser les 49,3 millions d'adultes dans cinq ans, une progression de plus de 46,2%. La Chine est susceptible d'afficher le plus fort taux de progression (+74%), suivie de l'Afrique (+73%).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."