Bilan

La Suisse enquête sur une ancienne ministre russe pour blanchiment

Une enquête criminelle est en cours en Suisse contre une ancienne ministre russe de l'agriculture et d'autres personnes, soupçonnées de blanchiment d'argent.

Des médias russes ont écrit mercredi que la Suisse avait bloqué 60 millions de francs suisses (55 millions d'euros) sur des comptes détenus par Mme Elena Skrynnik, ministre de l'agriculture entre 2009 et 2012, et qui vivrait aujourd'hui en Suisse.

Crédits: DR

Une enquête criminelle est en cours en Suisse contre une ancienne ministre russe de l'agriculture et d'autres personnes, soupçonnées de blanchiment d'argent, et des fonds ont été bloqués, a-t-on appris mercredi auprès du ministère public de la Confédération (MPC).

L'enquête, a-t-on précisé de même source, a été ouverte au printemps 2013.

La Suisse a demandé l'entraide judiciaire à la Russie sur ce dossier, mais n'a pas obtenu de réponse pour l'heure, a ajouté une porte-parole du MPC (procureur général).

Par ailleurs, le MPC a rappelé mercredi que la Suisse mène une autre enquête criminelle, contre un ancien vice-ministre russe de l'agriculture, et apporte son soutien aux autorités russes dans leurs recherches.

Cette enquête porte sur d'éventuels actes de détournement de fonds au détriment de Rosagroleasing, un groupe russe spécialisé dans le leasing pour l'agriculture.

Des médias russes ont écrit mercredi que la Suisse avait bloqué 60 millions de francs suisses (55 millions d'euros) sur des comptes détenus par Mme Elena Skrynnik, ministre de l'agriculture entre 2009 et 2012, et qui vivrait aujourd'hui en Suisse.

Le MPC n'a pas confirmé le montant bloqué et ne donne pas le nom du ministre concerné.

L'agence russe Interfax ajoute également que l'enquête en Suisse a montré que "quelque 140 millions de dollars ont été versés sur les comptes en Suisse de Mme Skrynnik entre 2017 et 2012, ce qui a conduit à de sérieuses interrogations".

En août, le MPC avait indiqué mener une enquête pour détournement de fonds contre un ancien vice-ministre russe de l'agriculture suspecté d'avoir détourné l'équivalent de 15,5 millions de dollars de fonds publics.

Selon les médias russes, il s'agit d'Alexei Baschanow.

le MPC a indiqué que l'enquête a été ouverte en mai 2013, après qu'une banque suisse ait prévenu les autorités à propos de montants suspects ayant transité sur des comptes.

Selon le MPC, l'argent a été détourné au détriment de Rosagroleasing.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."