Bilan

La Suisse en première position pour les demandes de brevets par habitant

Avec 873 demandes par million d'habitants en 2015, la Suisse est le pays qui dépose le plus de brevets auprès de l'Office européen des brevets, proportionnellement à sa population.

Le canton de Zurich est le plus dynamique et pèse pour 18,4% des demandes de brevets en provenance de Suisse, suivi par le canton de Vaud et Bâle-Ville.

Crédits: Keystone

Avec 873 demandes par million d'habitants en 2015, la Suisse est le pays qui dépose le plus de brevets auprès de l'Office européen des brevets, proportionnellement à sa population. Ce chiffre est largement au-dessus de la moyenne de l'Europe, qui s'établit à 132 demandes par million d'habitants, a indiqué l'institution européenne de protection de la propriété intellectuelle jeudi.

Les demandes de brevets suisses ont augmenté de 2,6% en 2015 pour atteindre le chiffre record de 7066. Roche est le plus grand déposant avec 644 demandes (+80%). ABB arrive en deuxième position avec 563 demandes (+25%), suivi par Nestlé avec (410) et Novartis (369).

A l'échelle régionale, le canton de Zurich est le plus dynamique et pèse pour 18,4% des demandes de brevets en provenance de Suisse, suivi par le canton de Vaud (14,2%) et Bâle-Ville (13,4%). Ces trois cantons comptabilisent ensemble 46% des demandes de brevets en provenance de Suisse auprès de l'OEB. Neuchâtel arrive en quatrième position avec 7,4% des demandes, suivi par l'Argovie avec 7,0%.

Les secteurs qui comptabilisent le plus de demandes de brevets en Suisse sont les systèmes de mesure (10% des demandes), la chimie organique fine (8%) et les technologies médicales (8% contre 6% en 2014).

Les Etats-Unis sont les premiers demandeurs de brevets auprès de l'OEB, suivis par l'Allemagne, le Japon, la France et les Pays-Bas, tout juste avant la Suisse qui se place en sixième position.

Au total, 160'000 demandes de brevets ont été déposées auprès de l'OEB en 2015, un chiffre en hausse de 4,8% par rapport à l'année précédente. La croissance a été portée principalement par les Etats-Unis (+16,4%) et la Chine (+22,2%), tandis que le nombre de demandes en provenance des 38 Etats de l'OEB est resté pratiquement stable par rapport à l'année précédente (+0,7%).

"L'augmentation des demandes de brevets de la part des entreprises non-européennes est impressionnante. Toutefois, l'équilibre par rapport aux demandes faites par les entreprises européennes dans d'autres régions du monde reste positif, ce qui prouve le potentiel innovant de l'économie européenne", a déclaré le président de l'OEB, Benoît Battistelli.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."