Bilan

La Suisse dépense toujours plus pour la santé

Les dépenses de santé continuent de croître plus vite que le reste de l'économie en Suisse.

Les dépenses de santé croîtront encore cette année et l'an prochain selon les prévisions semestrielles publiées mardi par le KOF. Il les pronostique la hausse de 2,8% en 2015 et de 3,2% en 2016.

Crédits: Keystone

Les dépenses de santé continuent de croître plus vite que le reste de l'économie en Suisse. La part du secteur de la santé dans le PIB est évalué à 11,9% en 2016 par le centre de recherches conjoncturelles (KOF).

Les dépenses de santé croîtront encore cette année et l'an prochain selon les prévisions semestrielles publiées mardi par le KOF. Il les pronostique la hausse de 2,8% en 2015 et de 3,2% en 2016.

Parallèlement, la part des dépenses de santé dans le PIB a grimpé de 10,1% à 10,9% en dix ans, de 2002 à 2012. Et la hausse s'accélère depuis pour atteindre 11,9% l'an prochain.

Le nouveau mode de financement des hôpitaux a clairement une incidence sur les coûts. Ce changement de financement devait être neutre, mais de fait une poussée des coûts de près de 10% a été enregistrée dès 2012.

Mais celle-ci devrait ralentir. Après quelques ajustements, le KOF mise désormais sur un maintien d'une croissance plus modérée des dépenses dans le secteur hospitalier pour les années qui suivent.

Le moratoire sur l'ouverture des cabinets médicaux joue aussi un rôle. Selon le KOF, sa réintroduction va faire fléchir la hausse des coûts.

De plus, des baisses de prix de médicaments, entrées en vigueur en juin 2013, devraient générer une économie de 720 millions de francs jusqu'en 2015, selon l'Office fédéral de la santé publique. Mais dès 2016, l'abandon prévu des mesures d'épargne dans le secteur des médicaments aura une incidence négative sur les coûts.

Le secteur de la santé engage

Le secteur de la santé devient une branche de plus en plus importante dans l'économie suisse. En 2014, l'emploi y atteignait 239'800 postes en équivalent plein temps. La part des actifs du secteur de la santé augmente à long terme par rapport à l'ensemble de la population active: elle a passé, en équivalent plein temps, de 4,9% en 1992 à 6,8% en 2014.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."