Bilan

La Suisse au 14e rang mondial pour l'accès au commerce électronique

Le classement établi par la CNUCED mesure la capacité des pays à faciliter aux consommateurs les achats sur Internet. La Suisse arrive 14e après le Canada, la Suède ou encore l'Australie.

La Suisse est parmi les tout premiers pays pour la livraison postale à domicile et les serveurs sécurisés. Elle fait en revanche moins bien que les premiers au classement pour l'accès aux cartes de crédit et l'utilisation d'Internet par les individus.

Crédits: Keystone

La Suisse est au 14e rang d'un nouvel indice du commerce électronique établi par l'ONU pour mesurer la capacité des pays à faciliter les achats électroniques des consommateurs. Ces transactions augmentent rapidement au niveau mondial, y compris dans les pays en développement.

Selon le rapport annuel sur l'économie de l'information de la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED), publié mardi à Genève, le montant du commerce électronique d'entreprise à consommateur (B2C) est estimé à 1200 milliards de dollars. Il devrait doubler à 2400 milliards d'ici 2018.

La CNUCED a mesuré la capacité de 130 pays à développer ce type de transactions. Son indice s'appuie sur des données relatives à l'utilisation d'Internet, aux serveurs sécurisés, au taux de pénétration des cartes de crédit et à la livraison postale à domicile. Le Luxembourg, la Norvège et la Finlande arrivent en tête.

Suivent le Canada, la Suède, l'Australie, le Danemark, la Corée du Sud, le Royaume-Uni et Israël parmi les dix premiers pays offrant les meilleures conditions. La Suisse vient au 14e rang après les Pays-Bas, le Japon et la Nouvelle-Zélande, devant les Etats-Unis. La Belgique est 16e, l'Allemagne 20e, l'Autriche 21e et la France 22e.

Alors que la Suisse est parmi les tout premiers pays pour la livraison postale à domicile et les serveurs sécurisés, elle fait moins bien que les premiers au classement pour l'accès aux cartes de crédit et l'utilisation d'Internet par les individus.

LA CHINE PREMIER MARCHÉ MONDIAL

Selon le rapport, la Chine est devenue le premier marché mondial du commerce électronique B2C, aussi bien par le nombre d'acheteurs en ligne (271 millions en 2013) que par le montant des recettes en ligne (301 milliards de dollars), devant les Etats-Unis (133 millions d'acheteurs en ligne pour 263 milliards de revenus).

Le Japon est au 3e rang (55 millions d'acheteurs en ligne pour 119 milliards de revenus), devant l'Allemagne (33 millions pour 52 milliards) et la Grande-Bretagne (30 millions pour 144 milliards).

La Russie, la Corée du Sud, la France, le Brésil et le Canada suivent. Les dix premiers pays assurent plus de mille milliards en recettes sur les 1200 milliards comptabilisés au niveau mondial.

FORT POTENTIEL DE CROISSANCE

Il existe un fort potentiel de croissance. La plus forte croissance du commerce électronique B2C d'ici à 2018 est prévue en Asie, dont la part de marché devrait croître de 28 à 37%. La part des pays développés devrait reculer de 70% à 60% du fait de l'essor de ce type de commerce dans les pays en développement.

La CNUCED signale que pour la plupart des pays en développement, améliorer les méthodes de paiement et la livraison des colis sont des facteurs importants pour stimuler le commerce électronique. Le directeur général de l'Union postale universelle (UPU), Bishar A. Hussein, a salué un rapport "qui arrive à point nommé et met en lumière la nécessité des postes de se préparer rapidement pour la croissance du commerce électronique B2C".

La part de la population qui effectue des achats en ligne varie encore considérablement. Elle n'est, par exemple, que de 2% au Mexique et en Thaïlande contre 70% en Grande-Bretagne. En Afrique, les résultats pâtissent du faible taux de pénétration de l'Internet, mais des jeunes entreprises offrent des services d'achat sur le téléphone mobile.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."