Bilan

La Suisse accueille une réunion internationale sur les matières premières

Les membres de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) se réunissent de mardi à vendredi à Berne.

L'ITIE promeut la transparence et la redevabilité dans le secteur des ressources naturelles en cherchant à introduire une norme universelle en la matière. Quelque 48 pays l'ont déjà introduite, alors que 90 entreprises extractives et 900 organisations de la société civile la soutiennent.

Crédits: Reuters

Les membres de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) se réunissent de mardi à vendredi à Berne. Ils discuteront sur le besoin de transparence et la mise en place d'une meilleure gouvernance dans le négoce de matières premières.

Le conseil d'administration de l'ITIE a été invité par la Suisse à tenir sa 30e séance sur son territoire, annonce lundi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) dans un communiqué.

Il se compose de 20 représentants de gouvernements appliquant ou soutenant l'ITIE, d'organisations de la société civile, d'entreprises extractives et d'investisseurs. Différentes activités sont organisées en marge de la réunion, dont un symposium public sur la question de la transparence mardi, poursuit le communiqué.

Le conseiller fédéral en charge du Département de l'Economie Johann Schneider-Ammann signera mercredi un accord de programme avec Charles Feinstein, directeur du pôle "Pratiques mondiales" pour l'énergie et les industries extractives de la Banque mondiale (BM).

Cet accord règle la participation de la Suisse au programme Extractive Global Programmatic Support (EGPS). Celui-ci propose une aide aux pays en développement dans le but de favoriser la transparence et la bonne gouvernance dans le secteur des matières premières, détaille le communiqué.

La Suisse, qui joue un rôle central dans le commerce de matières premières, soutient l'ITIE depuis 2009 en tant que membre du conseil d'administration. Elle participe également au financement de deux fonds de la BM et du Fonds monétaire international (FMI) à des fins d'assistance et de conseil.

L'ITIE promeut la transparence et la redevabilité dans le secteur des ressources naturelles en cherchant à introduire une norme universelle en la matière. Quelque 48 pays l'ont déjà introduite, alors que 90 entreprises extractives et 900 organisations de la société civile la soutiennent.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."