Bilan

La SNCF va récupérer des licenciés de PSA et Air France

La compagnie ferroviaire française prévoit de recruter au total 10'000 personnes cette année parmi les salariés expérimentés de PSA Peugeot-Citroën et Air France, victimes de plans de restructuration.
La SNCF a passé des conventions avec la direction de PSA Peugeot-Citroën, frappé par un plan de restructuration, et d'Air France pour embaucher des salariés expérimentés. La compagnie ferroviaire française prévoit de recruter au total 10'000 personnes cette année.

Ces conventions visent à examiner les candidatures de salariés de PSA et Air France en vue d'une embauche à la SNCF.

A Aulnay-sous-Bois (Seine Saint-Denis), où le site de PSA doit fermer en 2014 entraînant la suppression de 2800 postes, un centre de transition professionnel a été mis en place: deux programmes accueillant chacun 30 personnes sont d'ores et déjà en cours pour permettre la reconversion des salariés du groupe automobile, a précisé mardi le directeur des ressources humaines de la SNCF, François Nogué, à l'occasion d'une conférence de presse.

A la mi-février, le directeur industriel de PSA Peugeot-Citroën, Denis Martin, avait pour sa part cité un projet de rénovation de rames TGV par la SNCF parmi les pistes identifiées pour la réindustrialisation du site de Rennes, également visé par le plan de restructuration.
Jean-Claude Meier

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."