Bilan

La Silicon Valley rencontre les leaders helvétiques du web

Au World Web Forum à Zurich, la Suissesse Anita Roth a présenté les clés du succès d'Airbnb. La cinquième édition de ce sommet déploie durant deux jours une plateforme d'échange entre géants américains du Net et l'économie suisse.

Urbaniste de formation, la Suissesse Anita Roth est maintenant un des membres du management d'Airbnb, dans la Silicon Valley.

« En 8 ans, Airbnb a bâti une communauté de 150 millions d’utilisateurs pour un réseau de 34000 villes dans 191 pays. Les trois quarts des logements proposés se trouvent en dehors des quartiers hôteliers. Nos utilisateurs se servent à 86% de nouveaux services comme Live like a local. La créativité, l’innovation et la prise de risque constituent les principaux facteurs de succès de la compagnie. » Urbaniste formée en Allemagne, la Saint-Galloise Anita Roth est à la tête de la politique de recherche d’Airbnb.

Lire aussi : Airbnb à la conquête des stations de ski

Après des mandats qui l’on menée comme consultante en Thaïlande et à Hong Kong, elle est entrée chez le géant du partage d’appartement en ligne en 2014. Elle s’exprimait mardi au World Web Forum à Zurich, un événement qui rassemble les grands acteurs industriels nationaux et des représentants de sociétés de la Silicon Valley comme Google, Pixar ou encore Burning Man, le festival artistique prisé de la scène technologique.

Analysant les compétences d’Airbnb, Anita Roth a mis en avant des qualités d’adaptation nécessaires pour saisir les opportunités, tout offrant une aide à la communauté. « En 2014, lors de la Coupe mondiale de football, la ville de Rio nous a rendu attentifs sur le manque de possibilités d’hébergement de la ville. En collaboration avec les partenaires locaux, nous avons développé des solutions qui nous permis de loger 20% du total des visiteurs. Pour les Jeux Olympiques de Rio, nous avons continué sur cette lancée et hébergé un quart des spectateurs. Ces alternatives ont épargné à la collectivité la construction de surcapacités hôtelières. »

Lire aussi : Airbnb prive Genève de 300 logements

Invité de prestige à l’événement, Sir Tim Berners-Lee, l’un des inventeurs d’internet est revenu sur les débuts du web. En 1989, alors qu’il est physicien au Cern dans la région genevoise, il propose à son supérieur un projet de système de gestion de l'information que celui-ci qualifie de « vague mais excitant. » Le professeur au MIT relate : « Nous avions développé les premiers jalons du projet sans en informer le management. Pour nous, la clé d’internet était de faire cohabiter des informations de nature différentes dans le même espace. » La suite, tout le monde la connaît : en moins de 25 ans, l’invention de la Toile a révolutionné le monde.

Ministre de l’économie, Johann Schneider-Ammann a apporté à la conférence le message du gouvernement. Le Bernois a déclaré : « La digitalisation est porteuse de grandes chances autant que d’énormes défis. » Le conseiller fédéral qui inaugurait la semaine dernière les nouveaux locaux de Google à Zurich a insisté sur le rôle central que jouent l’innovation et la technologie dans la compétitivité du pays.

Lire aussi :Google colonise le centre de Zurich

Soutenu par une vingtaine d’institutions et de grandes sociétés helvétiques - de Swisscom, à La Poste en passant par Swiss Life, Ringier, Tamedia (éditeur de Bilan) et la SSR - la 5e édition du Forum réunit 1700 participants. C’est trois fois plus qu’en 2016, signe d‘un intérêt croissant des acteurs nationaux qui fait écho à la montée en force de la digitalisation.

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."