Bilan

La Russie cesse ses livraisons de gaz à l'Ukraine faute de paiement

La Russie a interrompu ses livraisons de gaz à l'Ukraine, ce qui crée "de graves risques" de perturbations des livraisons de gaz russe en Europe, a indiqué Gazprom.

Gazprom s'alarme du niveau "insuffisant" des réserves souterraines sur le territoire ukrainien destinées à garantir le transit de gaz russe vers l'Europe.

Crédits: AFP

La Russie a interrompu mercredi ses livraisons de gaz à l'Ukraine faute de nouveau paiement de la part de Kiev, ce qui crée "de graves risques" de perturbations des livraisons de gaz russe en Europe, a indiqué le groupe russe Gazprom.

Cet énième épisode du conflit gazier entre Moscou et Kiev intervient en plein regain de tensions liées au sabotage de lignes à haute tension en Ukraine qui a plongé dans le noir la Crimée, péninsule annexée par la Russie en mars 2014.

Après une nouvelle interruption pendant l'été, les livraisons de gaz russe à l'Ukraine avaient repris le 12 octobre grâce à un accord prévoyant que Kiev paye à l'avance les volumes souhaités.

A 07H00 GMT, la société gazière ukrainienne "Naftogaz a tiré la totalité des volumes de gaz russe payés auparavant" et "aucun prépaiement n'a été effectué", a expliqué Gazprom dans un communiqué.

Le groupe russe a donc précisé avoir cessé ses livraisons dans l'attente d'un nouveau paiement.

Gazprom s'alarme du niveau "insuffisant" des réserves souterraines sur le territoire ukrainien destinées à garantir le transit de gaz russe vers l'Europe.

"Le refus d'acheter du gaz russe crée de graves risques concernant les livraisons de gaz en Europe via le territoire ukrainien et concernant la couverture des besoins en gaz des consommateurs ukrainiens pendant l'hiver à venir", s'est alarmé le groupe russe.

Environ 15% du gaz consommé en Europe transite par le territoire ukrainien.

Cette annonce intervient alors que dans la nuit de samedi à dimanche, des explosions ont détruit deux lignes à haute tension situées sur le territoire ukrainien et alimentant en électricité la Crimée, grandement dépendante de l'Ukraine pour ses besoins vitaux.

Cette crise entre Moscou et Kiev a été accentuée par la décision de l'Ukraine de suspendre ses livraisons de marchandises vers la Crimée, annoncée lundi.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."