Bilan

La reprise sur le front de l'emploi se fait attendre en Suisse

Selon le KOF, il n'y a quasiment aucun secteur d'activité dans lequel les entreprises projettent de développer l'emploi.

"On peut sentir la retenue dans presque toutes les branches", en particulier celles qui sont exposées à la force du franc, notamment l'industrie manufacturière et l'hôtellerie.

Crédits: Keystone

La situation sur le front de l'emploi en Suisse ne devrait pas s'améliorer dans l'immédiat, si l'on en croit le baromètre compilé par le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), publié jeudi. Ressorti à -1,5 point, ce dernier s'est certes amélioré par rapport à avril (-2,6), mais il reste en territoire négatif.

Selon les économistes zurichois, il n'y a quasiment aucun secteur d'activité dans lequel les entreprises projettent de développer l'emploi. "On peut sentir la retenue dans presque toutes les branches", en particulier celles qui sont exposées à la force du franc, notamment l'industrie manufacturière et l'hôtellerie.

Les entreprises orientées vers le marché local, comme le commerce de détail et la construction, sont également touchées, avec une chute de la demande ces derniers mois, relèvent les auteurs de l'étude.

Une petite lueur d'espoir émane du secteur de certains services, notamment les transports, la santé et le social, où l'indicateur a de nouveau basculé en territoire positif.

Le baromètre de l'emploi est basé sur un sondage trimestriel, auquel ont participé plus de 4500 entreprises.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."