Bilan

La pénurie de main d'oeuvre qualifiée se résorbe en Suisse

Les principales difficultés rencontrées lors du recrutement en Suisse sont le manque de compétences techniques, notamment en informatique ou en langues.

Dans le classement des qualifications les plus recherchées, les ouvriers qualifiés figurent à la première place pour la septième année consécutive.

Crédits: Keystone

La pénurie de main d'oeuvre qualifiée s'est partiellement résorbée en Suisse, selon un sondage de Manpower publié mardi. Le spécialiste de l'intérim a relevé que sur les 750 sociétés helvétiques interrogées, 20% étaient touchées par le manque de candidats qualifiés, contre 41% l'année dernière.

"Il s'agit du résultat le plus faible enregistré dans notre pays depuis le lancement de l'étude en 2006", s'est félicité le groupe dans un communiqué.

Les principales difficultés rencontrées lors du recrutement sont le manque de compétences techniques, notamment en informatique ou en langues (28%), le manque de candidats disponibles (24%) et le manque d'expérience (18%).

Dans le classement des qualifications les plus recherchées, les ouvriers qualifiés (menuisiers, charpentiers, couvreurs, carreleurs, plâtriers, boulangers, cuisiniers, électriciens, plombiers, maçons, soudeurs, ébénistes...) figurent à la première place pour la septième année consécutive.

Suivent les cadres et dirigeants d'entreprise, ainsi que le personnel dans l'hôtellerie et la restauration.

La formation et le développement des compétences des employés pour lutter contre les difficultés de recrutement sont privilégiés par 67% des entreprises interrogées, alors qu'elles n'étaient que 32% à considérer cette pratique en 2015.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."